RSS


« Tremblez car seul votre sang apaisera notre colère. »
 

Partagez | .
 

 Fleur de l'Aube ~ Ne te laisse pas avoir par son regard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fleur de l'Aube« Guerrière du clan du Ciel »
Messages : 36
Date d'inscription : 06/01/2014
Âge : 20

Feuille de Guerrier
Expérience :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Fleur de l'Aube ~ Ne te laisse pas avoir par son regard   Lun 6 Jan - 18:17


Tu nous l'présente ce matou ?



▶️ NOM : Fleur de l'Aube
▶️ SURNOM : Aubou
▶️ ÂGE : 15 lunes
▶️ SEXE : Femelle
▶️ CLAN : Ciel
▶️ ORIGINE(S) : Clan du Ciel
▶️ RANG : Guerrière
▶️ RACE : Pas une en particulière '-'



Qui t'es ? Si si ça nous intéresse !



Description Physique



Cette jolie femelle que vous apercevez le nez en l'air là-bas, ne possède-t-elle pas un charme mystérieux ? Ce corps fluide, ses mouvements presque enjôleur... Fleur de l'Aube est belle, et elle le sait. De toute façon, elle en a toujours été convaincue. Elle est la plus belle femelle du Clan du Ciel, excusez-moi, de la forêt, voire de la planète toute entière ! Ses poils courts portent plus le regard sur sa silhouette fine, fluette. Elle n'est pas vraiment taillée pour le combat à premier vue, mais ses griffes sont très bien affutées. Ses pattes arrières sont puissantes, et sa queue parfaite pour son équilibre. Ces trois éléments lui donne une aisance d'écureuil : grimper aux arbres est un jeu d'enfants pour elle. Surtout qu'avec sa masse corporelle, elle peut se permettre de s'élever très haut sans avoir peur que les branches grincent ou craquent sous elle. Sa fourrure est grise. Non pas un vieux gris passé, mais un gris soyeux, brillant. Cette couleur mystérieuse, avec une part d'obscurité, Fleur de l'Aube en prend soin. Vraiment, son physique renforce son ego, si il ne le nourrit pas exclusivement. Mais rien de tout cela n'est vraiment extra-ordinaire selon son point de vue. Nan le plus impressionnant chez la femelle grise, ce sont ses yeux : le gauche est d'un bleu pur, le plus du plus beau des lacs, et le droite est ambre, couleur ensoleillée. Mais quand elle regarde son reflet, elle ne peut pas s'extasier devant ses perles, car elle les partage avec son frère, et cela lui est intolérable.




Description Psychologique



Le caractère de Fleur de l'Aube hein... Vous demandez pas le plus facile. De toute façon, même avec la meilleure volonté du monde, il est très difficile de cerner le fond de la pensée de la femelle grise. Au fil du temps, elle a appris comment mettre un masque d'indifférence, de glace. Elle paraît impassible, et personne ne peut savoir avec exactitude ce qui tourne sous sa caboche. Mais le pire, c'est que dans certain cas, il n'y a rien. Elle peut éprouver une indifférence sadique, c'est-à-dire vous regardez agonisant sur le sol, sans vous venir en aide, et en trouvant que c'est absolument inintéressant. Ce qui l'intéresse, ce sont ce qui la concerne elle. Tout tourne autour d'elle dans sa tête. Toutes ses actions sont pensées, jugées pour répondre au mieux ses propres intérêts. Pourquoi devrait-elle chasser ? Les autres le font, elle, elle ne ferait que se fatiguer et abîmer ses coussinets voire sa fourrure. Elle pourrait même se mettre en danger en croisant un prédateur. Voilà un exemple parfait pour illustrer ce trait de caractère. Evidemment, elle n'est pas bête. Elle a compris que si les autres venaient à découvrir cela, ça allait mal tourner pour elle. Donc elle fait semblant de s'intéresser aux autres, de demander des nouvelles des anciens, de s'émerveiller niaisement devant les jeux des chatons. Elle passe pour quelqu'un de rêveur, d'un peu absent, qui a soudain des élans de naïveté, de candeur. En son fort intérieur, elle se moque bien de vous. Mais il y a bien une chose qui pourrait lui faire accepter de prendre des risques : un projet qui amènerait les ténèbres, le chaos. Et dans ce chaos, elle qui arriverait comme un messie, un dieu salvateur. Ce genre d'auto-satisfaction fait naître en elle un plaisir malsain, une excitation empreinte de folie. Oui... Elle est folle tout simplement. Elle se réjouit de voir les autres souffrir, elle aime voir les autres ramper à ses pieds. Elle sait qu'elle vaut mieux que tout le monde, et elle a la ferme intention de le prouver.
Et dans tout ça, est-ce qu'il y a une once de qualités ? Et bien, elle est très rusée. Evidemment, pour ne pas faire voir son côté mauvais, elle le cache habilement. La femelle a de l'éloquence, elle sait comment tourner ses phrases pour la faire entrer dans les bonnes grâces. Et elle trouve cela... amusant. Très amusant.




♪ C'est l'histoooire de la viiiie ♫



- Eh ! Reviens-là ! C'est ma boule de mousse !

Suite à cette exclamation, deux chatons sortirent en trombe de la pouponnière et déboulèrent au milieu du camp du Clan du Ciel. Une petite chatonne grise courrait à toute allure, filant dans les pattes des guerriers, récoltant nombres de grommellement à son passage. Elle était poursuivit par un chaton de son âge, roux pour sa part. Ses deux garnements s'appelait respectivement Petite Aube et Petit Crépuscule. Frère et sœur depuis une lune.
La chatonne grise s'arrêta en-dessous du Promontoire, et posa la boule de mousse, source de discorde, au sol. Elle observa son frère haleter en face d'elle, les yeux rivés sur son précieux jouet. Elle esquissa un sourire moqueur et, tout en posant sa patte sur la boule, lui tira la langue de la manière la plus théâtral possible. C'était la déclaration de guerre. Petit Crépuscule se rua sur elle. Dans un cri de surprise, sa sœur ne put que suivre le mouvement et faire un roulé-boulé jusque devant l'entrée de la pouponnière. Alertée par le tumulte, une reine rousse sortit rapidement de l'abri et s'approcha des deux bagarreurs. Dès que Petite Aube la vit, elle se dégagea de l'emprise de Petit Crépuscule, facilement soi-dit en passant, et alla filer dans les pattes de la chatte, Douce Fleur, en pleurant.

- Maman, Petit Crépuscule m'embête encore ! Il est méchant !
- On t'a déjà dit d'être gentil avec ta sœur ! Elle est fragile la pauvre.

Le chaton roux tourna la tête, offusqué, vers le mâle gris qui venait de parler. Il s'agissait évidemment de son père, Cœur Harmonieux. Il n'avait pas l'air très content de l'attitude de son fils, mais il n'ajouta rien et alla lécher le dos de la tête de sa fille. Petit Crépuscule les regarda, fou de rage. Pour ne rien arranger, sa sœur lui tira une nouvelle fois la langue, histoire de bien le narguer. Leur deux regards vairons se croisèrent, des éclairs lancés d'un côté, de la moquerie de l'autre.
Une journée banale en somme.


~ ~ ~ ~ ~

- Maman ! Maman ! T'as vu comment je suis une grande maintenant !
- Oui, tu es une grande fille, Nuage de l'Aube !

Sur ces mots, Douce Fleur lécha le haut de la tête de sa fille nouvellement apprentie, comme elle en avait l'habitude. Loin de trouver cela rabaissant, Nuage de l'Aube ronronna de plaisir. Plus loin, Nuage du Crépuscule les observait, le cœur empli de jalousie. Lui n'avait jamais eu droit à cette tendresse, tout ce que ses parents trouvaient à lui dire, c'était qu'il était méchant avec sa sœur, qu'il n'était pas un grande frère exemplaire, sa sœur par ci, Nuage de l'Aube par là... Il l'avait aimé sa sœur, il avait bien aimé jouer avec elle, mais c'était rapidement devenu impossible. Il ne pouvait rien faire, tout tournait autour de la féline grise. Ses parents ne juraient que par elle. Et à cause de ça, elle se croyait toute puissante. Elle savait qu'elle était sur-aimée, et elle savait également comment en profiter.

- Et Nuage du Crépuscule ! Tu viens avec nous ?

Le mâle roux se tourna vers ses camarades. Il eut un petit sourire. Ses parents ne lui donnaient peut-être aucun amour, mais lui avait des amis sur qui il pouvait compter. Nuage de l'Aube ne sentait pas le besoin de s'attacher aux autres de son âge. Elle avait ses parents, et c'était largement suffisant. Elle s'en mordrait les doigts, ça ne faisait aucun doute pour son frère, car il ne la pensais assez forte pour vivre seule quand ils ne seraient plus là. A ce moment là, il jubilerait.


~ ~ ~ ~ ~

- Fleur de l'Aube ! Cœur du Crépuscule ! Fleur de l'Aube ! Cœur du Crépuscule !

Les deux nouveaux guerriers écoutaient avec beaucoup de fierté le clan tout entier scander les noms qu'Etoile de la Buse venait de leur donner. Leur mentor avait jugé qu'ils étaient fin prêt à passer leur baptême, et il fut décider que l'on ferait d'une pierre deux coups. Ils étaient frère et sœur après tout, ce n'était pas merveilleux qu'il passe guerrier le même jour, pendant la même cérémonie ? Sûrement. Mais ce n'était pas le cas de tout le monde. Fleur de l'Aube se tenait tout droite, elle se sentait comme très importante. Son frère restait bien plus humble, et regardait d'un mauvais œil le comportement de sa cadette. Celle-ci se tourna vers lui et lui souffla avec un sourire insolent :

- Ton nom gâche tout, j'aurais préféré garder toute la gloire pour moi.

Le mâle roux gronda, mais prit tout de même le soin de baisser le volume au minimum. Il ne lui dit pas, mais il pensait exactement la même chose. Les deux jeunes félins se séparèrent, la femelle grise se dirigea la queue bien haute vers ses deux parents, tandis que son frère rejoignit son groupe d'amis qui étaient passés eux aussi guerriers même pas une lune avant. Il jetèrent un œil vers la frangine pourrie gâtée, et se moquèrent discrètement d'elle. C'était devenu une sorte de rituel dans la bande : à la première occasion, il riait de ses manières, de son comportement. Elle le savait très bien, et les parents aussi, mais comme Cœur du Crépuscule ne leur parlait plus depuis de nombreuses lunes, il s'en fichait complètement. De toute façon, ça faisait un long moment qu'il ne faisait plus partie de la famille. Il se demandait même si ça avait déjà été le cas un jour.
Mais ce jour-là se passa quelque chose de vraiment inattendu pour le chat couleur de feu. Cœur Harmonieux s'approcha de lui, suivi de près par Douce Fleur. Fleur de l'Aube était là aussi, mais elle se tenait à une distance respectable, et faisait la moue, visiblement peu enchantée de ce qui allait se produire.

- On a pas beaucoup eu l'occasion de te le dire, mais on est fiers de toi, Cœur du Crépuscule. Vraiment.

Le fils fit des yeux ronds. Il ne releva même pas le "pas beaucoup d'occasion" qui était franchement risible. Le père se racla la gorge, et continua.

- Est-ce que tu voudrais venir chasser avec nous ? Comme la famille que nous sommes ?

Comme le mâle roux hésitait, ses amis le poussèrent à accepter cette proposition franchement... miraculeuse. Avec un sourire, il hocha timidement la tête, et sortit du camp, entouré de ses parents. Sa sœur ne s'était toujours pas déridée. Au contraire, elle s'était même renfrognée.


~ ~ ~ ~ ~

- Ouah ! Belle prise fiston !

Cœur Harmonieux regarda son fils revenir avec une grosse pie dans la gueule, les yeux pétillant de fierté. Le jeune guerrier lui sourit et posa sa prise au sol pendant que les deux femelles revenaient à leur tour.

- Moi aussi j'ai fait une belle prise ! Regarde !

Fleur de l'Aube brandissait un lapin dodu, et son père siffla pour la féliciter. Douce Fleur ne disait rien, mais couvait du regard ses deux enfants.

- Bravo, petite sœur !

Celle-ci n'accorda même pas un regard à son frère, faisant mine de ne pas l'avoir entendu. Cœur du Crépuscule se retint de feuler par respect pour ses parents. Il savait que sa sœur était détestable, mais ce jour-là, il l'a trouvé particulièrement en forme. A croire qu'elle voulait marquer le coup. Et il n'était pas le seul à penser cela : ses parents s'étaient échangés un regard, se demandant ce qu'il passait par la tête de leur fille chérie. Leur fils eut un petit sourire en coin, enfin, ils se décidaient à ouvrir les yeux sur la vraie nature de leur petite protégée. Et ça, Fleur de l'Aube le sentait au fond d'elle. Et elle en avait peur. Il s'agissait de ses parents, ceux qui s'étaient toujours occupés d'elle et seulement elle.
Une soudaine brise se leva, ramenant de la fraîcheur dans le couvert des arbres de la forêt... Mais ramenant également une odeur que les chats connaissaient bien, trop bien. Un blaireau. Cet immonde bête sortit sa tête rayée du buisson à proximité de Cœur Harmonieux et de Douce Fleur. La réaction fut immédiate, le père se tourna vers ses deux enfants et leur cria :

- Cœur du Crépuscule, court au camp et va chercher des renforts. Nous on reste là pour le ralentir. Fleur de l'Aube, grimpe dans un arbre et reste cacher.

Les ordres du père de famille étaient remplis de bon sens et d'efficacité. Il connaissait les atouts de ses enfants. Pour sa fille, ce n'était pas du tout compliqué, puisqu'après chaque entraînement, elle leur faisait un compte-rendu très détaillé. Pour son fils, il se renseignait auprès de son mentor, qui était d'ailleurs un bon ami du couple. Il savait que Cœur du Crépuscule était très rapide pour courir en forêt, et que Fleur de l'Aube était douée pour grimper aux arbres. Mais le message n'était pas passé comme il l'avait voulu. Son fils avait réagi au quart de tour et s'était précipité en direction du camp. Mais sa sœur, elle, était partie à sa poursuite. Rester cacher à attendre ? Il en était hors de question ! C'était elle la fille prodige ! La meilleure ! L'autre n'était qu'un fils ramassé qui n'avait même pas passé son enfance avec ses parents... Et il était en train de lui voler cela ! Non, ça n'allait pas se passer comme cela, c'était elle qui ramènerait les renforts. Les honneurs lui reviendront à elle, et seulement à elle !
Mais le mâle roux était bien trop rapide pour elle, elle n'arriverait jamais au camp avant lui. Alors, elle choisit d'adopter la méthode la plus déloyale qui soit : elle lui sauta dessus. S'en suivit un roulé-boulé sur une assez longue distance, mêlé de coups de griffes et de coups de dents. Ils se séparèrent d'un coup, feulant l'un contre l'autre. Leur fourrure avait doublé de volume, et il leur manquait des touffes de poils par-ci par-là.

- Nan mais ça va pas ou quoi ?! Il faut aller prévenir le camp et sauver papa et maman !
- C'est moi qui les préviendrai !
- Tu n'as pas entendu ce que papa a dit ?
- Je me fiche de ce qu'il dit ! Sa fille chérie, c'est moi ! Toi tu n'es rien !
- Et bien si, malheureusement je suis ton frère !

Et sur ces mots, il se jeta sur sa sœur pour forcer le passage. Mais elle était vraiment coriace et têtue. Les gestes de Cœur du Crépuscule devenaient de plus en plus rapides et violents. Il perdait patience, et cédait petit à petit à la panique. Elle ne comprenait pas qu'elle leur faisait perdre un temps précieux ?!

- POUSSE TOI ESPECE D'IDIOTE ! SINON ILS SERONT MORTS AVANT QU'ON ARRIVE !

Fleur de l'Aube commença enfin à réfléchir. Il profita d'une ouverture pour la pousser dans les buissons et tourna les talons vers le camp. Mais la route était bloquée... Le blaireau.
La grosse bête se tenait devant lui, la gueule suintant de sang. Le sang vermeil... de ces parents. Il était trop tard, ce qu'il craignait était arrivé. Ses pattes tremblaient comme des feuilles et il devait déployer des efforts surhumains pour rester debout et ne pas s'écrouler sous la pression. Le buisson bruissa derrière lui, et il entendit un petit cri d'horreur. Sa sœur... Il avait beau la détester, encore plus maintenant, elle restait sa sœur... Non, elle faisait partie du Clan du Ciel. Et il devait au moins réussir à le protéger.

- VA CHERCHER LES RENFORTS AU CAMP !

Comme elle ne semblait pas vraiment réagir, il lui cria un "VITE". Elle sembla émerger d'un effroyable cauchemar, et courut comme jamais elle ne l'avait fait. Le blaireau se tourna vers son dessert qui s'échappait, mais un puissant coup de griffe le stoppa sur place. L'affrontement débuta, mais était absolument inégal.
Fleur de l'Aube quand à elle, courrait, encore, encore. Ses poumons semblaient prendre feu, et ses coussinets lui faisaient atrocement mal. Mais elle ne courrait pas pour chercher des secours. Elle courrait pour se mettre à l'abri. Tout ce qui lui importait, c'était d'être en sécurité dans le camp.
Les remparts du foyer bienveillant lui apparut enfin, et des larmes de soulagement coulèrent sur le museau de la femelle grise. Mais son cerveau commença à tourner, et elle les changea en larmes de terreur et de désespoir. Elle déboula à toute vitesse parmi tous les chats et hurla :

- UN... UN BLAIREAU ! COEUR DU CREPUSCULE EST EN DANGER ! MES PARENTS... MES PARENTS SONT DEJA MORTS !

Elle termina sa petite comédie en se laisser choir par terre, éreintée par une telle course. La guérisseuse arriva tout de suite et la fit amener dans sa tanière pour qu'elle se repose.


~ ~ ~ ~ ~

A son réveil, elle ne reconnut pas immédiatement le lieu où elle se trouvait. Mais l'odeur de plantes l'a mis tout de suite sur la voie. Elle se trouvait dans la tanière de la guérisseuse. D'ailleurs, celle-ci se trouvait à son chevet, et lui sourit. Fleur de l'Aube jeta un coup d'œil derrière elle, et remarqua un autre félin allongé sur la couche réservée aux blessés grave. La masse était rousse avec de longs poils. Cœur du Crépuscule ! Une bouffée de rage naquit au fond de sa gorge. Il avait réussi à survivre, lui, alors que ses parents avaient rejoints le Clan des Etoiles. Ce stupide clan... Elle se retint de rire. Elle n'y avait jamais cru, ce ramassis de baliverne, elle faisait semblant d'y croire, elle se devait d'être une fille parfaite. Mais de toute façon, qu'est-ce que ça lui apporté d'y croire ? Pour se faire bien voir, il suffisait de faire semblant.

- Larme d'Amour, est-ce que tu pourrais venir voir ?

Cette voix... C'était celle de Nuage d'Océan, l'apprenti-guérisseur. Visiblement, c'était lui qui veillait sur Cœur du Crépuscule. Elle réprima un sourire, confier la vie d'un blessé à un apprenti... C'était une bonne idée pour les affaires de la femelle ! Et puis, pourquoi est-ce qu'il venait déranger la guérisseuse qui était déjà occupée ?! La jeune guerrière était ravie de "monopoliser" la guérisseuse. Une fois son renseignement obtenu, l'apprenti jeta un regard étrange à la pseudo-patiente, qu'elle ne sut comment interpréter. De toute façon, elle lui apparaissait comme un chaton profondément stupide pour s'occuper comme ça de son frère et pas d'elle.

- Je suis désolée, la veille de vos parents a déjà était effectuée. Ils sont déjà enterrés. Mais vous ne pouviez pas sortir pour y prendre part...

La seule chose sur laquelle la femelle tiqua, c'était sur le "vous". Le reste elle le savait. Elle n'avait fait que semblant de dormir de toute façon.

- Quoi ?! Mais c'étaient nos parents ! J'aurais parfaitement été en état de me lever !
- Non, il en était hors de question. Toujours maintenant d'ailleurs.

Le ton de Nuage d'Océan était catégorique. Le guerrier blessé ne répliqua rien. Avec une moue bizarre, Fleur de l'Aube était obligée de constater que son frère et l'apprenti étaient devenus amis. C'était bien une chose qu'elle ne comprendrait jamais. Comment pouvait-on vouloir être ami avec lui ? De toute façon, pour la femelle, les amis ce n'était qu'une perte de temps. Sur ces pensées, elle se tourna de façon à montrer son dos à tous les félins présent et replongea dans un faux sommeil. Avec un sourire moqueur, son frère lança à la guérisseuse, ce qui ne manqua pas de faire bouillir intérieurement sa sœur, cette phrase pleine de bienveillance :

- Laisse-la bouder.


~ ~ ~ ~ ~

Les deux félins avaient enfin pu sortir de l'antre de la guérisseuse. Cœur du Crépuscule avait bien récupéré, mais son cœur était amer. D'autant plus que sa sœur ne semblait pas plus troublée que ça. Il n'avait pas oublié sa part de responsabilité dans cette tragédie. Pour lui, elle était la seule et unique coupable. Il leva tristement la truffe vers le ciel, les yeux fermés, retenant une larme de couler. Ils étaient rassemblés au centre du camp, et attendaient qu'Etoile de la Buse prenne la parole. Elle avait convoqué les deux guerriers, mais tout le camp était venu assisté à cela.

- Je sais que vous n'avez pas pu veiller vos parents, et je m'en excuse. Mais je suis sûr qu'ils sont fiers de vous. Que le Clan des Etoiles les accueille comme il le mérite.

Le mâle roux surprit un petit rictus moqueur sur le museau de sa sœur. Elle n'osait tout de même pas se moquer de quelque chose d'aussi solennel et sacré que ça ?! Elle le dégoûtait profondément. Il amorça un mouvement pour s'avancer, mais fut couper par le lieutenant. Loup Gris, ce chat dont il n'avait jamais réussi à faire confiance.

- Je pense que l'on peut faire une ovation à Fleur de l'Aube, qui a risquait sa vie pour nous prévenir.

La femelle interpellée bomba le torse sous les cris de ses camarades. Cœur du Crépuscule tombait des nues. Elle ? Remercier ? Il ne put réprimer la haine qui ne propager dans ses veines. Sa fourrure gonfla et il cracha en direction du grand félin gris.

- Pardon ?! Mais tout est arrivé à cause d'elle ! Si ils sont morts, c'est sa faute, et entièrement sa faute !!

Il criait de toute son âme, mais tout ce qu'il réussit à récolter, ce fut les regards choqués de tous les membres du Clan. De légers bruits le fit se retourner, et il assista avec des yeux ronds à la comédie de sa sœur. De grosses larmes de crocodiles coulaient de ses yeux vairons, et un sentiment d'infinie tristesse était imprimé sur son visage.

- Comment oses-tu dire cela ? Tout ce que tu as fait, c'est de cacher. Papa et Maman sont morts en te protégeant.

Sa tirade se finit en un sanglot déchirant. Cœur du Crépuscule était tout simplement scandalisé. Il se tourna vers les membres du Clan. Mais... Ils y croyaient en plus ? Et Loup Gris semblait prendre un plaisir malsain à observer tous ses imbéciles. Un rire nerveux naquit sur le museau du félin roux, et dans ses yeux, on ne pouvait lire qu'une seule chose : la déception.

- Je ne vois même pas ce que je fais ici, entouré de parfaits pigeons.

Sur ces mots, il tourna les talons, et disparut dans la forêt. Tout le monde savait parfaitement ce que cela voulait dire, mais personne n'avait éprouvé l'envie et le besoin de le retenir. Et sûrement pas sa sœur.


~ ~ ~ ~ ~

Cela faisait à présent une lune que Cœur du Crépuscule avait quitté le Clan du Ciel. Personne ne savait ce qu'il était advenu de lui, mais à vrai dire, tout le monde s'en fichait. La vie avait repris son cours... à quelques exceptions près. Le seul à vraiment avoir été attristé par le départ du mâle roux, c'était Nuage d'Océan. Il avait été très triste, mais son apprentissage était bien trop important. La qualité de son travail n'avait pas bouger d'un hiatus. Et, comble de l'ironie, la personne à avoir le plus été touché n'était autre que Fleur de l'Aube. Loin de là l'idée qu'elle avait été assailli de remords, mais elle s'était rendu compte que sans ses parents et son frère, elle était affreusement seule. Les jours suivant le départ de son frère, beaucoup de félins l'avaient réconforté, mais ce n'était que de la solidarité entre membre de Clan, rien de vraiment sincère ou personnel. Il se sentait tous obligé en quelque sorte. Son visage s'était fermé, et elle s'était créer une sorte d'aura mystérieuse. Elle ne parlait plus que si elle le jugeait utile, elle semblait rêver à longueur de journée... En vérité, elle s'ennuyait à mourir. Elle n'avait pas envie de faire toutes ses patrouilles inutiles. Elle allait chasser seulement quand elle en avait envie, et sortait quand ça lui plaisait. Et elle n'avait eu aucun problème. Ce n'est que plus tard qu'elle sut que tout cela, c'était grâce à Loup Gris. Il vint la voir un jour qu'elle avait décidé de flâner en forêt.

- Dis-moi... Crois-tu au Clan de Etoiles ?

Voyant que sa question restait sans réponse, il prit l'initiative de parler lui en premier. De toute façon, il connaissait déjà la réponse.

- Moi, je trouve toutes ses croyances complètement inutiles. Les Clans, les cérémonies... Que des foutaises !
- Tu as bien raison !

Un petit sourire était née sur le museau de la femelle grise. Ses yeux vairons se mirent à luire d'une drôle de lueur. Loup Gris continua :

- Ces Clans, je les ferais tomber, et je régnerai sur cette forêt. Me suivras-tu ?
- Qu'est-ce que j'aurais à y gagner moi ?
- Les temps vont changer, tout va s'inverser. Je le sens, je le sais. C'est comme si... C'était écrit depuis toujours. Briser les liens qui nous entravent, plus besoin de se débattre et de se tordre dans tous les sens pour apercevoir la liberté. Voici une quête à mener. Encore faut - il correctement la diriger. Tu n'es pas d'accord ?
- Et si tu échoues ?
- Je n’échouerai pas contre des étoiles.

Fleur de l'Aube se mit soudain à rire, un rire franc où résonnait un timbre ténébreux. Les temps allaient devenir sombres... Rien de plus excitant.

- Une lutte contre les étoiles, hein ? Ca aura toujours le mérite de me divertir. Et bien...


Que le jeu commence...





Et pour de vrai, t'es qui ?



    ▶️ C'QUOI TON P'TIT NOM ?
    ▶️ ET TES SURNOMS SUR LE WEB ? : Feufy 8DDD
    ▶️ ET CA TE FAIT COMBIEN DE BALAIS ? : 15 o/
    ▶️ UESH, T'ES UNE MAD'MOISELLE OU UN M'SIEUR ? : Je suis fille et fière de l'être /o/
    ▶️ ET QUAND TU PEUX V'NIR SUR LE FOW' ? : J'essaie le 7/7, mais c'pas toujours facile =/
    ▶️ ET SINON... T'EST ARRIVÉ(E) COMMENT ICI ? : *regard glissé vers Aurore et son fouet* En carrosse
    ▶️ DONNE LES COCODES : Accès débloqué.
    ▶️ TU LE TROUVE COMMENT NOT' FORUM ? : C'est celui d'Aurore donc...



Dernière édition par Fleur de l'Aube le Mer 8 Jan - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Souffle des Alouettes« Ancien Ami »
Messages : 100
Date d'inscription : 14/08/2013
Âge : 21

Feuille de Guerrier
Expérience :
415/2500  (415/2500)

MessageSujet: Re: Fleur de l'Aube ~ Ne te laisse pas avoir par son regard   Lun 6 Jan - 18:25

Bienvenue. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://upset-world.catsboard.com/
avatar
Loup Gris« Lieutenant du clan du Ciel »
Messages : 1268
Date d'inscription : 13/08/2012
Âge : 18

Feuille de Guerrier
Expérience :
1194/2500  (1194/2500)

MessageSujet: Re: Fleur de l'Aube ~ Ne te laisse pas avoir par son regard   Mar 7 Jan - 18:00

Rebienvenue. =3
Oh c'est drôle, moi je suis arrivée à dos de canard. .o.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Petit Martyr« Chaton du clan du Ciel »
Messages : 52
Date d'inscription : 15/05/2013
Âge : 19

Feuille de Guerrier
Expérience :
134/2500  (134/2500)

MessageSujet: Re: Fleur de l'Aube ~ Ne te laisse pas avoir par son regard   Mar 7 Jan - 20:39

Rebienvenue !
J'adore ton histoire ! Et j'aime beaucoup ce perso aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mélancolie Démentielle« Guerrière du clan de la Terre »
Messages : 151
Date d'inscription : 14/07/2013
Âge : 19

Feuille de Guerrier
Expérience :
0/2500  (0/2500)

MessageSujet: Re: Fleur de l'Aube ~ Ne te laisse pas avoir par son regard   Mer 8 Jan - 19:58

Bienvenu ! J'aime bien ton ton histoire tout et faites. J'aimerais bien voir le prée-crée de ton frère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fleur de l'Aube« Guerrière du clan du Ciel »
Messages : 36
Date d'inscription : 06/01/2014
Âge : 20

Feuille de Guerrier
Expérience :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Fleur de l'Aube ~ Ne te laisse pas avoir par son regard   Mer 8 Jan - 20:18

Comment tu sais que j'ai l'intention de faire un pré-crée pour mon frère ? Oo
Ps : Supprime un de tes deux posts ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Plume de Broussaille« Lieutenante du clan de la Terre »
Messages : 857
Date d'inscription : 05/05/2012
Âge : 19

Feuille de Guerrier
Expérience :
508/2500  (508/2500)

MessageSujet: Re: Fleur de l'Aube ~ Ne te laisse pas avoir par son regard   Mer 8 Jan - 20:20

Flammy : Elle peut pas, elle est ni modo ni admine




Marchi ma n'Igloo, c'est magnifique !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendair-alysia-rpg.lebonforum.com/
avatar
Nuage de Bulle« Apprentie du clan du Sable »
Messages : 593
Date d'inscription : 17/07/2012
Âge : 20

Feuille de Guerrier
Expérience :
400/2500  (400/2500)

MessageSujet: Re: Fleur de l'Aube ~ Ne te laisse pas avoir par son regard   Mer 8 Jan - 21:26

Mission accomplie o/
Tata : L'histoire laisse penser ça je pense ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans-anc.lebonforum.fr
avatar
Étoile d'Aurore« Cheffe du clan du Sable »
Messages : 3354
Date d'inscription : 20/12/2011
Âge : 19

Feuille de Guerrier
Expérience :
1530/2500  (1530/2500)

MessageSujet: Re: Fleur de l'Aube ~ Ne te laisse pas avoir par son regard   Sam 11 Jan - 11:57

WAZA VALIDE FEUFY. O/


« Comme une poupée de chiffon éventrée,
Comme une orpheline sans larme à verser.
Comme quelqu'un à qui on aurait enlevé son aimé. »

Bon sang Choute... Merci infiniment. ♥️

Je n'aurai jamais assez de mot pour vous dire merci. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-guerredesclans.forumactif.com

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Fleur de l'Aube ~ Ne te laisse pas avoir par son regard   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fleur de l'Aube ~ Ne te laisse pas avoir par son regard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fleur de l'Aube ~ Postulation comme guérisseuse ombreuse
» qu'on se noie dans les nuits fauves ▬ fleur de l'aube
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» Reflexion sur la saga Michelet Casimir - Jean Saint-Fleur
» Une bataille à l'aube...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wars Melodies :: Vous et vos chats :: Présentations :: Présentations Validées-