RSS


« Tremblez car seul votre sang apaisera notre colère. »
 

Partagez | .
 

 Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Écho des Enfers« Guerrière du clan des Rocs »
Messages : 26
Date d'inscription : 24/06/2014
Âge : 19

MessageSujet: Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —    Mar 24 Juin - 11:43


Tu nous l'présente ce matou ?



NOM : Patte des Enfers - Nuage des Enfers - Echo des Enfers - Etoile des Enfers
SURNOM : ezoilgfbzeolify. Facile à se rappeler :3
ÂGE : 35 lunes
SEXE : Femelle
CLAN : Rocs
ORIGINE(S) : 100% Rocs depuis des générations
RANG : Guerrière
RACE : Européen



Qui t'es ? Si si ça nous intéresse !



Description Physique


Echo des Enfers est une belle féline, on ne peut pas dire le contraire. Elle l’utilise, ce don de la nature, seule une abrutie ne se servirait pas d’une occasion pareil d’avoir ce qu’on veut. Elle est très grande et, en bonne guerrière du clan des Rocs, est un vrai char d’assaut. Large d’épaule, pattes musclées munies de griffes recourbées et acérées et une mâchoire anguleuse. Pas très féminine, c'est clair. Elle est née pour combattre, c’est évident. Elle fait un peu peur à vrai dire. Mais dès qu’elle se retrouve devant une proie, ça devient plus compliqué. Elle est pataude, et est loin d’être une chasseuse hors pair. Elle est quand même capable d’attraper une proie ou deux, ne vous y méprenez pas ! Et puis de toute façon, sa fierté l’y ferait toujours parvenir et elle rentrerait toujours au camp avec de la nourriture.
Ses yeux luisent d’une lueur enflammée, prête à tout, très peu expressive. Deux prunelles où ne lit rarement autre chose que de la détermination et de la fougue. À l’image de ses yeux, son pelage, est d’une couleur rousse flamboyante, tigrée de rayures un peu plus claires, se fondant parfaitement dans sa fourrure. Elle est rase et très épaisse, bien plus épaisse que n’importe qui dans son clan. Autant l’hiver dans les montagnes, elle ne souffre que peu du froid, mais dès que la chaleur revient, elle la première à mourir de chaud. Mais elle ne se plaint pas, parce que se plaindre, c’est pour les faibles. En plus, cette fourrure épaisse lui devient très utile sur le champ de bataille : pour qu’une griffe ou un croc traverse cette « armure », il faudrait que Echo des Enfers n’ait pas riposté avant, et même si elle n’est pas la plus rapide, elle se débrouillera toujours pour éviter la plupart des coups. La plupart. Elle n’est pas surféline (lololololololol) non plus. Dès qu’elle se retrouve devant un félin plus vif qu’elle –et croyez-moi qu’il ne faut pas chercher bien loin pour en trouver-, elle est assez foutue. Elle alors obligée de taper dans le tas, là où elle peut. Mais lorsqu’elle doit affronter un félin de la même stature qu’elle, le Choc des Titans commence. Le combat sera acharné et très violent, et c’est souvent dans ses conditions là qu’elle récupère le plus de blessures.



Description Psychologique


Echo des Enfers a un sale caractère, c’est le moins que l’on puisse dire. Elle est violente, méchante et peut même paraître cruelle aux premiers abords. Oui, juste aux premiers abords. Parce que, même si on pourrait s’y attendre, la guerrière n’est pas un monstre assoiffé de sang… Juste un monstre assoiffé de bataille. C’est pas pareil je vous ferais dire ! Se battre, elle aime ça, ça coule dans ses veines. Non pas que la paix lui donne envie de vomir, on ne peut pas dire qu’elle soit déçue quand elle est autorisée  à aller botter des fesses ennemies ! Cette joie de combattre est certainement due au fait que la femelle ressente le besoin constant de montrer ce qu’elle vaut. Elle est très fière et, telle une enfant, a besoin qu’on la reconnaisse et qu’on la félicite. Le plus grand honneur pour elle, serait de seconder son chef, d’avoir des responsabilités. Oui, Echo des Enfers est une leader aussi. Lorsqu’elle mène une patrouille, elle est la personne la plus heureuse au monde. Alors quand elle mène une patrouille aux frontières où il y a des chances qu’elle combatte, c’est l’euphorie ! Même si ça lui rappelle des mauvais souvenirs...

Echo des Enfers a un très grand sens de l’honneur et du devoir. Même si elle aime tout commander, lorsque des supérieurs lui donnent des ordres, elle s’applique à les faire, même si ça ne lui fait pas. Elle est loyale comme pas deux : son clan passe avant tout. Même avant la famille. Le clan passe avant tout : c’était d’ailleurs pour cette même raison que la guerrière n’avait pas écouté le guérisseur le jour où elle était partie patrouiller et avait mis bas dans le froid et la neige et qu’elle avait repris ses activités de guerrière 3 jours plus tard. Elle peut se montrer très bornée, avec le clan entier à part ses supérieurs. Oui, elle fait la sélection de ceux avec qui elle se comporte comme une salope ! Elle s’efforce d’aimer chaque membre de son clan. Pour ça, elle fait preuve d’une grande patience, spécialement chez les jeunes et les chatons –surtout les siens.
Elle aime profondément ses chatons et son compagnon. Ils sont ceux qu’elle aime, plus que tout. Ses enfants, ses trois petits, elle veut le meilleur pour eux. Pour une personne extérieure à la famille, Echo des Enfers peut paraître brute avec sa progéniture, mais c’est pour la simple raison qu’elle veut qu’ils reçoivent la même éducation qu’elle même a reçu. Ça lui a parfaitement réussi, elle veut que ses petits deviennent comme elle, et comme ses parents avant elle : des guerriers puissants et respectés des leurs. Tout comme pour elle même, elle veut que sa famille soit reconnue par le clan entier, qu’ils soient aimés. Elle, est passée à côté de sa chance : elle ne veut pas que la même chose arrive à ses enfants.
Des amis, elle n’en a pas et n’en cherche pas vraiment. Tout ce qu’elle fait au sein du clan, c’est pour le bien commun, pas pour s’attirer l’amitié de tout le monde. On pourrait la qualifier de solitaire, ce qui ne serait pas réellement faux, mais elle est loin de détester la présence des autres. Quand on lui parle, elle répond, même si elle n’est pas très aimable. Elle n’aime pas se lier aux autres, c’est tout. Elle ne sait pas avoir beaucoup d’amis et ne sait pas bien se confier aux autres. Elle est une chatte très mystérieuse : à part ceux qui ont été là pour la voir grandir, peu de personnes savent comment elle était avant, petite, innocente. Pourtant, c’est certain que vous l'auriez préférée à ce moment là.



♪ C'est l'histoooire de la viiiie ♫


Une histoire qui commence normalement : deux guerriers respectés du clan des Rocs, sang pur de ce clan si je puis dire, et ce depuis des générations. Ils s’aimaient, la femelle attendait des petits. Un beau jour, la mise bas eut lieu. Tout se déroula sans encombres : la jeune mère se portait bien, ses deux petits aussi – Patte des Enfers, l’ainée et la plus imposante, et Petite Braise, qui avait l’air un peu plus fragile. Deux femelles, rousses comme leur père, pleines de vie comme leur mère.
Patte des Enfers, c’est celle qui nous intéresse présentement. Elle n’avait pas énormément d’amis dans la pouponnière, et d’un côté ça ne la dérangeait pas plus que ça. Elle avait sa sœur avait qui jouer et c’était amplement suffisant. L’un de ceux avec qui elle jouait s’appelait Petite Tempête, un chaton un peu plus jeune qu’elle et qu’elle appréciait bien. La rouquine adorait jouer à se battre avec Petite Braise, et se révélait assez douée, au grand bonheur de ses parents, grands guerriers de leur époque. Mais bien vite, Patte des Enfers remarqua que sa petite sœur n’était pas aussi endurante qu’elle. C’est à cette époque là qu’elle s’était promise de la protéger, et se comporter en grande sœur protectrice et possessive.

Elles grandirent toutes les deux, elles fuguaient de temps en temps pour visiter les alentours, se faisaient punir quand on les découvraient à l’extérieur. Pourtant, l’éducation que leur donnait leur mère et leur père aurait du les convaincre d’arrêter depuis bien longtemps. Ils les aimaient leurs filles, c’était évident. Mais ils voulaient qu’elles deviennent comme eux : des félines fières et fortes, respectées des leurs et  peut-être même au delà de la frontière des clans. On leur a inculqué très tôt la notion de respect aux règles –même si pour le moment aucune des deux ne le montre-, à la famille et surtout au clan. C’est cette dernière partie que Patte des Enfers a tout de suite assimilée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Puis les deux sœur devinrent apprenties : Nuage des Enfers et Nuage Embrasé. Cette première eut comme professeur un matou d’un certain âge, expérimenté et très gentil avec elle. Elle l’apprécia immédiatement. Sa sœur, elle, eut une jeune guerrière qui avait l’air aussi très gentille. Sans réellement de surprise, le clan découvrit bien vite que Nuage des Enfers était, comme ses parents avant elle, et certainement comme une bonne partie de son arbre généalogique, une vraie machine de guerre. Sa musculature se développait à toute allure et elle assimilait mieux que quiconque les techniques et attaques au combat. À l’époque, la jeune Nuage des Enfers était bien fière d’elle et aimait se faire remarquer par les autres, se faire couvrir de gloire et de renommée. Et il faut bien avouer que ce trait de caractère là, elle l’a gardé.. En revanche –et c’était bien la seule chose pour calmer sa joie-, Nuage Embrasé n’avait pas le même talent qu’elle pour le combat. Alors que Nuage des Enfers gagnait en corpulence, l’autre rouquine semblait garder son corps de chaton, à part pour ses pattes qui se musclaient peu à peu. Elle était plus douée pour la chasse et semblait ne rien pouvoir faire face à un combattant. Même si son mentor ne semblait pas perdre espoir, sa sœur, elle, commençait à s’inquiéter même si elle ne cessait pas de l’encourager – et c’était bien normal.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Mais le Clan des Etoiles n’était pas de cet avis. Les clans étaient hostiles les uns envers les autres. Enfin, pas tous, mais à présent, la différence était bien maigre pour Nuage des Enfers. Un jour, les mentors des deux sœurs avaient décidé de les emmener patrouiller ensemble. Aux frontières du Clan de la Terre. Maudit clan. Si ces petits fouineurs étaient restés chez eux, tout ce serait bien passé. Mais non. Ils étaient là. Deux patrouilles se rencontrèrent : celle des sœurs et une ennemie. Nuage des Enfers et les siens étaient en sous-nombre, ils n’étaient pas prêts à combattre en infériorité numérique. Mais tout vira au cauchemar : les insultes commencèrent à fuser dans les deux camps, puis un des guerriers adverses bondit droit sur Chant des Blizzards, le mentor de Nuage des Enfers. Ils n’étaient que quatre à représenter le clan des Rocs pendant cette altercation. La moitié d’entre eux n’avait même pas le grade de guerrier. Il n’avait plus le choix.
-Nuage des Enfers ! Va chercher de l’aide !

La concernée hésita. Elle voulait aussi être là, combattre avec lui, aider sa sœur qui ne savait que trop peu se protéger. S’il lui arrivait quelque chose…
-Maintenant !

Nuage des Enfers ne réfléchit plus et s’élança en direction du camp pour donner l’alerte. Quand elle revint, 5 guerriers derrière elle, elle crut voir que le clan de la Terre aussi avait ramené des renforts. Quels lâches. Immédiatement, la rouquine chercha le pelage de Nuage Embrasé, celui qu’elle connaissait si bien. Elle le vit. Elle allait bien, mais c’était évident qu’elle avait du mal. Beaucoup de mal. Nuage des Enfers se posta devant elle et attaqua le félin d’en face avec le plus de violence possible. Mais il était un guerrier expérimenté et elle qu’une apprentie de 8 lunes. Elle avait beau avoir toute la hargne et toute l’énergie du monde, elle ne ferait jamais le poids contre ce mastodonte. Après avoir lutté pendant quelques minutes elle ne put plus se défendre et tomba au sol. Sur le dos elle donnait des coups de griffes à l’aveuglette, en visant le visage et les oreilles. Soudain, le poids qui demeurait au dessus d’elle se retira en couinant. Elle crut un instant qu’elle l’avait touché à l’œil ou quelque chose comme ça. Lorsque Nuage des Enfers se redressa, elle tomba nez à nez avec Chant des Blizzards, qui avait fait fuir l’assaillant. Il l’avait sauvée.
Le combat était terminé. Le clan de la Terre avait enfin fini par retourner chez lui. Nuage des Enfers souffla. Elle se dit qu’elle s’était bien débrouillée, au même moment où son mentor venait la féliciter. Puis l’apprentie se raidit. Nuage Embrasé. Depuis qu’elle s’était interposée entre elle et son opposant, elle ne l’avait plus vue. La rouquine se mit à courir sur tout le champ de bataille, désormais vide, parsemé de sang et de touffes de fourrures de toutes les couleurs. Elle était introuvable. Nuage des Enfers osa espérer une dernière fois alors qu’elle courrait comme une folle en direction du camp : peut-être est-elle blessée et qu’elle a du partir en hâte ?

Non. Nulle part. Nuage Embrasé n’était nulle part. Elle n’avait pas péri durant le combat. On n’avait pas retrouvé sa dépouille, même si on l’avait cherchée pendant des jours. Elle n’était pas rentrée à la maison. Au fond de son cœur, Nuage des Enfers espérait toujours la voir revenir par l’entrée du camp, avec une histoire qu’il ne resterait plus qu’à entendre. Presque une lune s’écoula avant que la rouquine finisse par admettre que ce scénario n’arriverait jamais. Qu’elle aurait beau attendre, elle ne reverrait plus sa sœur dans la tanière des apprentis, ni nulle part ailleurs. Nuage des Enfers n’avait pas tenu sa promesse, pourtant simple. Elle n’avait pas protégé sa petite sœur. Elle ne l’avait pas sauvée. Elle était partie, pour de bon. Elle ne rentrerait pas à la maison.
Les parents de la disparue ne semblèrent que peu affectés par la disparition si subite de leur fille. Par fierté certainement. Leur deuxième fille n’avait strictement aucune idée de ce que pensaient ses parents, mais elle refusait de croire qu’il ne pleurait pas la perte de Nuage Embrasé. En cachette, ou n’importe comment. Ils ne pouvaient tout simplement pas être aussi passifs suite à la mort d’un être aimé. À moins que l’inaptitude de la femelle au combat l’ait rendue complètement détestable et qu’il valait mieux se concentrer sur celle qui vivait, celle qui savait se défendre. Ce qui serait encore plus ignoble.
Nuage des Enfers, personne ne vint la consoler. Ses parents semblaient l’ignorer. Elle changea radicalement de comportement. Jusqu’alors, la rouquine avait beau être un peu singulière comme chatte, si on l’approchait, elle n’allait pas faire un cirque. Mais cette personne n’était plus là. Quelques chats ont bien essayé de l’approcher, de la consoler, ou même de lui donner un peu de compagnie. Le peu de viabilité qu’il lui restait s’était envolé. Elle ne supportait plus aucune compagnie. Et plus personne ne la supportait en retour.
Ou presque. Vous rappelez-vous de Petite Tempête ? Le bon ami de la Patte des Enfers de l’époque, légèrement plus jeune qu’elle ? Il est devenu apprenti dans l’intervalle. Très peu de temps avant cette bataille. Il semblait ne pas avoir oublié l’amitié qu’il y avait eu entre eux, des lunes auparavant. Il tenta de l’approcher. Au début, elle ne voulait pas et le rejetait comme les autres avant lui, comme si elle était inconsciente qu’il était peut-être son dernier ami dans ce monde. Mais le petit matou revint à la charge. Une fois, deux fois, trois fois. Et vous savez quoi ? Il finit par réussir. Nuage des Enfers se remit à apprécier le chaton. Elle mit du temps à faire son deuil, plongée dans une sorte de dépression. Mais elle y parvint.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Nuage des Enfers avait pris du retard dans son entrainement. Chant des Blizzards avait été adorable avec elle et avait pris le temps qu’elle fasse son deuil. Il ne la força à rien, même s’il s’était attiré les foudres du chef pour ça. Grâce à Nuage de Tempête, lorsqu’elle eut enfin regagné son enthousiasme à l’entrainement, son mentor put continuer à lui apprendre tout ce qu’elle savait. Tout se passa bien. Elle s’entrainait à présent, deux fois plus qu’avant. Parce qu’à présent, elle avait une motivation toute nouvelle : venger sa sœur du Clan de la Terre. Elle voulait et veut toujours le voir disparaître.
Les lunes s’écoulèrent. Nuage des Enfers ne regagna jamais son comportement d’avant. Elle reste toujours désagréable avec tout le monde, excepté avec Nuage de Tempête, qu’elle considère désormais comme son meilleur ami. Tous les deux passèrent guerriers presque en même temps : Echo des Enfers et Croc Tempétueux. La sœur de ce dernier également, Fleur de Nuit, mais les deux femelles ne s’aiment pas donc on va s’empresser de l’oublier.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Echo des Enfers est désormais uns guerrière relativement expérimentée. Elle est quand même encore assez jeune pour dire qu’elle est experte, mais tout le monde le voit bien : elle combat comme personne. Elle aime ça qu’on la remarque. Elle travaille dure, et n’oublie pas un seul instant ce que lui ont inculqué ses parents, morts quelques lunes plus tôt de maladie : ne jamais cesser de vénérer le clan et ses membres. Elle patrouille, chasse –même si ce n’est pas sa tasse de thé- comme six ! À l’âge de 23 lunes, elle a son premier apprenti, un chaton nommé Nuage Passager. Elle l’appréciait bien, malgré que ce soit le félin le plus étrange qu’elle ait jamais rencontré. Il semblait ne s’intéresser à rien d’autre qu’à la contemplation de choses… futiles ? Dans n’importe quelle autre circonstance, elle aurait abandonné directement. Mais la mort récente de Chant des Blizzards -qui avait rejoint l’antre des anciens quelques lunes après qu’elle soit devenue guerrière-,  fit qu’elle voulait s’appliquer énormément dans l’entrainement quand on lui a confié Nuage Passager. Elle voulait montrer qu’elle était capable de faire quelque chose de bien. Pourtant la tâche n’était pas facile. Le jeune chat semblait ne faire aucun effort pour devenir guerrier, voire aucun effort tout court. Il était constamment plongé dans ses pensées, la tête dans les nuages. Les paroles qu’elle prononçait pour lui apprendre ce qu’elle savait, on aurait dit que ça lui passait totalement au dessus des oreilles. Echo des Enfers était, et est toujours extrêmement intriguée par ce qu’il se passe dans l’esprit du mâle. Un jour, quelques temps après le baptême de l’apprenti, elle lui demande franchement. Il se tourna vers elle, la regarda droit dans les yeux et lui répondit simplement : « Je déteste ma vie. Je pense à la personne que j’aimerai être. Sur une autre planète. Et à une autre époque. » Echo des Enfers n’en revenait pas. Elle se demandait évidemment comment un aussi jeune félin comme Nuage Passager  pouvait penser à des choses aussi… compliquées ? La guerrière était loin d’être stupide, mais ce mode de pensée la dépassait complètement. Mais elle était par dessus tout encore plus curieuse de sa manière de réfléchir. Parce que même si les autres apprentis le disaient stupide et attardé, son mentor était convaincu qu’il était bien plus intelligent que ses compagnons de tanière.
Elle sentait bien qu’elle l’ennuyait avec ses questions. Mais elle ne pouvait plus s’en empêcher. Presque tous les jours, lorsqu’elle venait le chercher pour « l’entrainer », elle lui posait au moins une question sur ce qu’il pensait en ce moment-là. À chaque fois il répondait, visiblement à contrecœur, comme forcé par une force invisible. Écho des Enfers était à la fois intriguée et passionnée par son jeune camarade. C’était bien la seule chose qui l’empêchait de s’énerver lorsqu’il ne l’écoutait pas ou ne faisait aucun effort manifeste. Mais elle ne perdait pas espoir, elle continuait de le motiver, de se démener pour faire de Nuage Passager un grand guerrier, même si ce dernier affirmait ne pas vouloir l’être. Il répétait toujours que ça ne serait d’aucune utilité pour lui.

En y pensant, il n’y avait rien de commun au professeur et son apprenti. L’un vivait et respirait pour son clan. L’autre voulait s’en éloigner le plus possible, sans vouloir rien faire pour lui. Ils étaient tout simplement sur deux longueurs d’onde différentes. On ne pouvait pas réellement dire qu’ils s’entendaient bien ou qu’ils étaient réellement amis. Mais la guerrière, au fond, s’était attachée au chat, même si ce n’était certainement pas réciproque. Le temps passa, Echo des Enfers mûrit encore, son apprenti également, il finit par devenir Passager du Temps, son premier apprenti était devenu grand. Elle était fière de lui. Même si ça avait été laborieux, elle y était parvenue. Il était ce qu’elle avait accompli de plus beau depuis très longtemps, même si ce n’était pas entièrement comme elle l’aurait voulue. Elle aurait aussi aimé continuer de le fréquenter une fois qu’il serait guerrier. Mais même si ils vivaient désormais dans la même tanière, Echo des Enfers n’osait pas aller le voir, lui parler, parce qu’elle pensait qu’il l’ignorerait, puisqu’à présent, plus rien ne les liait. Peut-être qu’elle devrait au moins essayer.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le temps passa encore, et Echo des Enfers et Croc Tempétueux passaient toujours plus de temps ensemble – dans la limite où la guerrière pouvait faire son boulot « correctement » bien sûr. Un jour, elle se surprit à ressentir un amour qu’elle ne connaissait jusqu’alors pas : un vrai amour. Pas l’amour qu’on porte à un membre de sa famille ou à quelqu’un qu’on admire : un amour réel, profond et incontrôlable. Elle se surprenait désormais à chercher son ami du regard tout le temps et remarqua que le matou faisait pareil. Des rumeurs commencèrent à circuler dans le clan, et à juste titre d’ailleurs. Les deux chats formaient désormais un couple, sans que rien d’officiel n’ait été dit –c’était de toute façon assez évident. Et ça ne concernait qu’eux, de toute manière. Quelques lunes plus tard, tout se concrétisa pour tout le monde et les rumeurs n’avaient plus lieu d’être. Le ventre de Echo des Enfers s’arrondit et Croc Tempétueux semblait de plus en plus stressé : elle était pleine, et le mâle jouait son rôle de compagnon futur père angoissé à merveille. Il ne la lâchait plus, de peur qu’il lui arrive quelque chose, à elle ou à ses petits à naitre. Mais visiblement, ce n’était pas suffisant.

Echo des Enfers ne passait que très peu de temps dans la pouponnière. Elle n’aimait pas ça, et n’aime pas être enfermée tout simplement. Comme si elle ignorait le fait qu’elle soit enceinte, elle continuait de chasser et patrouiller contre les conseils de Croc Tempétueux et du guérisseur. Elle les ignorait, mais pour ne pas se mettre à dos son compagnon qu’elle aimait, elle acceptait qu’il vienne avec elle partout où elle allait.
Et maintenant, c’est une patrouille bien spéciale qui nous intéresse et qui changera à jamais la vie du couple. C’était en plein hiver, un hiver froid où la neige tombait. Et Echo des Enfers, décidemment beaucoup trop bornée pour écouter ce qu’on lui dit, avait décidé de partir en patrouille avec Croc Tempétueux –puisqu’elle n’avait pas vraiment le choix, pour le coup-, Crâne de Sirène, la lieutenante, et un autre félin qu’elle ne connaissait que de vue. Il faisait froid, et le ventre de la reine était prêt d’exploser. Ça lui faisait un peu mal au dos de devoir marcher, mais fière qu’elle était, jamais elle ne l’avouerait. Mais peut-être que sa fierté la mettrait en danger aujourd’hui, elle et ceux qu’elle transporte dans son ventre. Peut-être que sa fierté l’aurait menée trop loin. 
Sa fourrure rousse et épaisse l’empêchait d’avoir froid, ce qui était un plus pour elle. Mais certainement moins pour les chatons qui viendraient au monde dans quelques minutes. La guerrière marchait depuis assez peu de temps, mais elle se sentait très fatiguée. Pas qu’elle comptait avouer son mal-être, mais elle n’eut pas le temps de réagir qu’elle se retrouvait au sol : les premières contractions étaient arrivées. Croc Tempétueux fut le premier à rejoindre sa compagne, complètement paniqué. Sans attendre plus longtemps, le futur père détala vers le camp pour aller chercher de l’aide, ou le guérisseur en personne. 
Echo des Enfers commença à avoir peur, pour la première fois. Il faisait froid, les intempéries ne cessaient pas, elle craignait pour la vie des petits qui arrivaient. Ils pourraient mourir, dès qu’ils mettraient leurs truffes à l’extérieur, par ce froid, sans guérisseur. Mais Crâne de Sirène était là, et quelque part, sa présence la rassurait. Elle était là, à la soutenir, à dire que son compagnon arriverait bientôt. Mais malheureusement, le premier chaton sortait déjà. Echo des Enfers poussa une longue plainte de douleur. Sa vision devint floue puis tout s’accéléra. 
Elle entendait la voix de sa lieutenante qui voulait la rassurer, puis elle vit une tâche sombre s’approcher d’elle en criant –certainement Croc Tempétueux. Le guérisseur aussi était là, elle reconnaissait son odeur. Quelques dizaines de minutes plus tard, c’était fini. Écho des Enfers était exténuée. Elle sentait trois petits chatons en train de téter tranquillement. Elle chercha du regard son compagnon. Elle était heureuse, fatiguée, mais sereine. Ses petits allaient bien et buvaient leur lait, ils étaient en bonne santé. Elle n’avait pas encore réalisé que quatre chatons étaient sortis et qu’elle ne comptait que trois paires de pattes posées contre son ventre. Le guérisseur annonça juste après que le premier né, une boule de fourrure rousse, n’avait pas survécu au froid. Écho des Enfers refusait de regarder le petit cadavre de son enfant par terre, dans le froid. Elle voulait se convaincre qu’il n’avait pas souffert, et qu’il n’avait peut-être même pas eu le temps de vivre. 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Croc Tempétueux avait rapatrié les chatons et la jeune mère au camp, dans la pouponnière. Là, on nomma les survivants : Petite Ecume et Petite Biche pour les femelles et Petit Corail pour le mâle. Pour la première de sa vie, Écho des Enfers accepta sans rechigner de rester dans la pouponnière. Elle se reposait et s’occupait de ses jeunes enfants. Mais très tôt, elle se rendit compte qu’elle n’était pas du tout faite pour rester enfermée : encore pire que lorsqu’elle était pleine. Elle resta encore une petite semaine auprès des petits pour retourner à son travail de guerrière, ce qui ne plut absolument pas à Croc Tempétueux, mais il savait mieux que personne à quel point le boulot était important pour elle.
Crâne de Sirène, qui avait suivi cette affaire depuis le début, s’était portée volontaire pour élever les trois petits de la rouquine. Cette dernière savait qu’elle était une chatte de confiance et accepta volontiers. Mais n’allez pas croire que Echo des Enfers oubliait complètement ses enfants. Ils étaient ce qu’elle avait de plus important dans la vie… Après le clan. C’est bien la seule qu’on aurait pu lui reprocher. Qu’elle continue à s’obstiner de privilégier le clan à la famille. Mais elle est très stricte niveau éducation de ses enfants. Elle veut le meilleur pour elle et qu’ils reçoivent la même éducation qu’elle même avait reçu. C’est très important pour elle. Et heureusement pour elle, Crâne de Sirène avait la même manière d’opérer pour s’occuper des chatons. Le seul problème c’est que Écho des Enfers commence à ressentir une rancune de ses enfants envers elle. De les avoir abandonnés. Elle sent qu’ils finissent par aimer leur mère adoptive que leur mère adoptive. Mais Crâne de Sirène est une femelle respectable alors bon… Elle n'a absolument rien contre elle, mais elle aimerait rester la Maman de la famille, même si au fond, elle reconnait avoir chercher à obtenir la rancune de ses petits. Elle était partie. Et si ils continuent comme ça, ils finiraient peut-être même par la faire avoir des remords. Mais elle pense quand même qu'elle n'a pas abandonné et n'abandonnerai jamais ses enfants. Elle a juste une manière différente de montrer son amour...

{ 3560 mots BECHPLEASE! }




Et pour de vrai, t'es qui ?



    ▶ C'QUOI TON P'TIT NOM ? Tina▶ ET TES SURNOMS SUR LE WEB ?  Nam ou Laury▶ ET CA TE FAIT COMBIEN DE BALAIS ? 15, 16 en septembre :3▶ UESH, T'ES UNE MAD'MOISELLE OU UN M'SIEUR ? Mad'moiselle, s'il vous plait!▶ ET QUAND TU PEUX V'NIR SUR LE FOW' ? 7/7 en principe, mais ... Voilà quoi xD▶ ET SINON... T'EST ARRIVÉ(E) COMMENT ICI ?  Grâce à Sokette :3▶ DONNE LES COCODES : "La Faucheuse est passée par là ~"  ▶ TU LE TROUVE COMMENT NOT' FORUM ? Il est beau mais l'est trop sombre à mon gout :p Et je tenais à dire que vous avez fait un truc vraiment impressionnant pour le contexte °°



Dernière édition par Écho des Enfers le Mer 2 Juil - 15:48, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Flamme Sauvage« Lieutenante du clan du Sable »
Messages : 2672
Date d'inscription : 30/06/2012
Âge : 20

Feuille de Guerrier
Expérience :
909/2500  (909/2500)

MessageSujet: Re: Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —    Mar 24 Juin - 11:58

Bienvenue !
Bonne chance pour compléter ta fiche =3



Délire:
 

Cadeaux:
 

Ca, c'est moi et anaki. Devinez qui est qui 8D:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Divinité du Dragon« Guerrier du clan du Ciel »
Messages : 70
Date d'inscription : 21/02/2014
Âge : 18

Feuille de Guerrier
Expérience :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —    Mar 24 Juin - 12:00

bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Écume d'Obsidienne« Guerrier du clan du Ciel »
Messages : 35
Date d'inscription : 07/06/2014
Âge : 19

Feuille de Guerrier
Expérience :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —    Mar 24 Juin - 12:35

Bienvenue 8B.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Écho des Enfers« Guerrière du clan des Rocs »
Messages : 26
Date d'inscription : 24/06/2014
Âge : 19

MessageSujet: Re: Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —    Mar 24 Juin - 18:59

Merci tout le monde
Comme vous l'aurez remarqué.... J'ai encore changé de nom x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Divinité du Dragon« Guerrier du clan du Ciel »
Messages : 70
Date d'inscription : 21/02/2014
Âge : 18

Feuille de Guerrier
Expérience :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —    Mar 24 Juin - 19:13

Bonne continuation pour ta fiche. Si tu veux un lien avec Divinité du Dragon, fais-moi signe. (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Flamme Sauvage« Lieutenante du clan du Sable »
Messages : 2672
Date d'inscription : 30/06/2012
Âge : 20

Feuille de Guerrier
Expérience :
909/2500  (909/2500)

MessageSujet: Re: Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —    Mar 24 Juin - 19:56

J'ai validé les codes ^^



Délire:
 

Cadeaux:
 

Ca, c'est moi et anaki. Devinez qui est qui 8D:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Plume de Broussaille« Lieutenante du clan de la Terre »
Messages : 857
Date d'inscription : 05/05/2012
Âge : 18

Feuille de Guerrier
Expérience :
508/2500  (508/2500)

MessageSujet: Re: Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —    Mar 24 Juin - 22:07

Bienvenue ! Bonne chance pour la suite !




Marchi ma n'Igloo, c'est magnifique !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendair-alysia-rpg.lebonforum.com/
avatar
Étoile d'Aurore« Cheffe du clan du Sable »
Messages : 3354
Date d'inscription : 20/12/2011
Âge : 19

Feuille de Guerrier
Expérience :
1530/2500  (1530/2500)

MessageSujet: Re: Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —    Mer 25 Juin - 10:37

Bienvenue officiellement Search. :3
Ouais j't'appelle plus Nam, j'suis une rebelle. 8D


« Comme une poupée de chiffon éventrée,
Comme une orpheline sans larme à verser.
Comme quelqu'un à qui on aurait enlevé son aimé. »

Bon sang Choute... Merci infiniment. ♥️

Je n'aurai jamais assez de mot pour vous dire merci. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-guerredesclans.forumactif.com
avatar
Loup Gris« Lieutenant du clan du Ciel »
Messages : 1268
Date d'inscription : 13/08/2012
Âge : 17

Feuille de Guerrier
Expérience :
1194/2500  (1194/2500)

MessageSujet: Re: Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —    Mer 25 Juin - 15:25

bienvenue sur wm !
(je crois qu'on s'est déjà croisées ; je suis kelsey sur coa.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Écho des Enfers« Guerrière du clan des Rocs »
Messages : 26
Date d'inscription : 24/06/2014
Âge : 19

MessageSujet: Re: Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —    Mar 1 Juil - 18:00

J'ai enfin fini! :3
Bonne chance à celui qui devra lire tout ça xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Patte d'Or« Chaton du clan de la Terre »
Messages : 409
Date d'inscription : 24/12/2013
Âge : 19

Feuille de Guerrier
Expérience :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —    Mar 1 Juil - 19:45

'
Bienvenue ! Ton histoire est très longue, j'ai pas le courage de la lire maintenant, de toute façon, je ne fais pas partit du Staff. :B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Écho des Enfers« Guerrière du clan des Rocs »
Messages : 26
Date d'inscription : 24/06/2014
Âge : 19

MessageSujet: Re: Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —    Mar 1 Juil - 19:52

Merci :33

T'en fais pas, je comprends parfaitement x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —    Mar 1 Juil - 20:16

Bienvenue Môman !

J'ai pas lu le début de ton histoire mais la fin, hâte que tu sois validée !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —    

Revenir en haut Aller en bas
 

Hell — « It's nothing personnal. I don't like anybody. » —

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wars Melodies :: Vous et vos chats :: Présentations :: Présentations Validées-