RSS


« Tremblez car seul votre sang apaisera notre colère. »
 

Partagez | .
 

 Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Étoile d'Aurore« Cheffe du clan du Sable »
Messages : 3354
Date d'inscription : 20/12/2011
Âge : 19

Feuille de Guerrier
Expérience :
1530/2500  (1530/2500)

MessageSujet: Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]   Lun 24 Sep - 16:30

Voici votre nouveau chez vous.


Le soleil perçait à travers la cime des arbres. Etoile d'Aurore s'étira lentement. Ses muscles la faisait souffrir. Les derniers jours avaient été éprouvant si on peut dire. Elle contempla les boules de poils qui se tenaient devant elle. Endormies toute les trois, elles étaient paisiblement roulées en boule contre le ventre crème de leur mère. ILs avaient ouvert les yeux il y a quelques jours et ils étaient désormais capable de rentrer au camp. La jeune cheffe apréhendait ce moment. Elle n'avait pa sle doirt d'avior de petit, encore moins avec un chef ennemi. Ils s'étaient mis d'accord pour dire qu'elles les avaient trouvés, mais même un voyage aux hautes pierres ne justifieraient pas une aussi longue abscense. Les chatons se mirent à s'agiter et ils pressèrent leur pattes contre les mamelles pour boirent leur lait. IL faudrait les confier à une reine digne de confiance. Cela lui déchirait le coeur de ne pouvoir les élever elle même. Mais elle devait les préserver. Ils ne devaient pas subir la même vie qu'elle. Quand ses petit, eurent finis leur repas, elle se redressa. Ils avaient déjà parcouru un peu de chemin la veille, mais les petits fatiguaient vite. Elle prit Petit Esprit dans la gueule et se mit en marche. Les deux autres, plein d'entrain, se mirent à courir comme des fous, si bien que la jeune reine du presser le pas pour les suivre.

~¤-¤~

Il voyageait depuis longtemps. Les chatons étaient faitgués. A présent, Etoile d'Aurore tenait Boule de Foin entre les crocs. Le soleil était à son zénith, réchauffant l'air ambiant. Pourtant, l'air portait la trace de la saison des feuilles mortes. Voilà longtemps qu'il n'avait pas plus et beaucoup de ruisseau s'asséchaient. Devant eux, un arbre mort apparut. Elle ordona à ses petits de rester là et sauta au dessus avec Boule de FOin. Puis elle fit de même avec les deux autres. La plage se trouvait là, si accueuillante malgré le souflle du vent. La chatte reprit son chemin avec hâte, tout en sentant son ventre se nouer d'angoisse. Une chance que la marée était basse : l'entrée du camp était facilement accesible. Elle se faufila entre les pierres grises et les buissons qui marquaient l'entrée du camp. Elle déposa son chargement à l'intérieur. C'était l'heure du partage et de nombreux chats se trouvaient devant elle. Elle reconnut en un instant son lieutenant, Coeur de Silex. Tremblante, la cheffe se redressa et s'avança dans la clairière, ne laissant rien paraître de ses sentiments
.


« Comme une poupée de chiffon éventrée,
Comme une orpheline sans larme à verser.
Comme quelqu'un à qui on aurait enlevé son aimé. »

Bon sang Choute... Merci infiniment. ♥️

Je n'aurai jamais assez de mot pour vous dire merci. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-guerredesclans.forumactif.com
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]   Mer 26 Sep - 15:40


Cela faisait quelques jours maintenant que Boule de Terre avait vu le jour. La petite chatte brune et blanche avait ouvert les yeux il y a peu de temps et allait devoir quitter le seul endroit qu'elle est vu de sa vie : la Forêt Millénaire. En effet, sa mère n'était autre que la Chef du Clan du Sable, Etoile d'Aurore, et elle avait décidé qu'il était temps d'amener ses petits dans leur Camp. Ils n'auraient pas su partir avant car son père était un Chef ennemi et donc, ils n'auraient jamais du venir au monde. Donc, vous imaginez bien que si Etoile d'Aurore était venue apporter ses petits avec Etoile d'Argile, ça aurait été plus que suspect ! Mais bon, on ne choisit pas vraiment qui on aime, n'est-ce pas ?

La veille, ils avaient déjà parcouru un bout du trajet. Mais les chatons étaient encore jeunes, et ils se fatiguaient très vite. Alors ce matin-là, qaund Boule de Terre, son frère et sa soeur eurent fini de boire, ils durent repartir. Pour pas fatiguer les pattes des petits, la chatte crème les portait à tour de rôle. Ici, ce fut autour de Petit Esprit, sa soeur. Pendant ce temps-là, elle et son frère jouaient à faire la course, épouissant au passage leur mère et leurs forces.

~~~

Quand le soleil fut à son zénith, Boule de Terre était épuisée. Certes, ils n'avaient marcher qu'une demi journée, mais les muscles de la petite n'était pas plus développer que ça après ces longs jours de dodo et de lait. En plus, l'air chaud lui donnait presque envie de dormir, lui rappelant un peu la chaleur du ventre de sa mère. Heureusement, son frère et sa soeur étaient là pour la tenir éveillée. Ils croisèrent bientot un arbre mort qui leur faisait obstacle. Leur mère leur ordonna de ne pas bouger, le temps qu'elle les porte chacun à leur tour pour sauter de l'autre côté. De l'autre côté de l'arbre, la plage s'étendait à perte de vue. Boule de Terre ouvrit des yeux ronds à ce spectacle, impressionnée par cette grande étendue d'eau et ce sol qui avait la couleur de sa mère. Quand une première rafale vint à leur rencontre, elle recula de quelques pas, déstabilliser par cette force invisible. Pour se protéger, elle décida de se mettre derrière sa mère. En avançant, elle faisait de grands pas pour essayer que les grains de sable ne viennent pas se coller aux coussinets. La petite chatte trouvait celà très désagréable et regrettait la terre dur mais néanmoins agréable de la forêt.

Après s'être faufilé entre les rochers et les buissons, ils arrivèrent enfin dans le Camp. Pas de chance pour Boule de Terre, le sable était encore présent, bien que moins que sur la plage à proprement dit. Devant ses yeux ébahis, une ou deux dizaines de chats étaient éparpillés dans le Camp. Intimidée de voir autant de chats en une fois, elle se blottit contre sa mère et avança en même temps, espèrant que comme ça, les autres félins ne la voyaient plus. Que les chatons peuvent être naïfs...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Petit Esprit« Ancien Ami »
Messages : 65
Date d'inscription : 07/08/2012

Feuille de Guerrier
Expérience :
100/2500  (100/2500)

MessageSujet: Re: Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]   Ven 28 Sep - 23:42

~ Arrivée au camp

« Chantons notre mélodie avant qu’il ne fasse gris.»

    Ses arbres énormes vont me manquer. Ce ciel infiniment bleu aussi. Ainsi que les feuilles lisses qui crissaient sous mes coussinets. Je sentais les crocs de ma mère s’accrocher à mon cou tandis que mon frère et ma sœur couraient comme de petits fous devant moi. Plusieurs fois, je voulus les rejoindre, me débattant comme je le pouvais pour échapper à la poigne qu’exerçait maman. Mais rien à faire, elle poursuivait son chemin tout en gardant un œil vigilant sur Boule de Foin et Boule de Terre. Je les jalousais beaucoup et je finis par m’ennuyer cruellement pendue entre les dents de ma mère. Mais bien rapidement, je me suis mise à m’amuser avec les moustaches de la grande chatte crème. Mon frère et ma sœur pouvaient bien s’amuser tous les deux, moi je jouais avec maman au moins. En plus, j’espérais lui remontrer un peu le moral. Elle semblait morose et inquiète depuis un bout de temps.

    Hier, nous avions parcourus un bon bout de chemin tous les quatre. Je m’amusais bien avec Boule de Foin tandis que Boule de Terre se trouvait avec maman. Nous poursuivions un joli papillon bleu mais bien vite, nous nous étions épuisés et nous nous sommes mis à demander le lait maternel. Évidemment, maman ne pouvait rien nous refuser. Ses grands yeux verts brillaient de tendresse et j’aimais ça la voir ainsi. Elle semblait si joyeuse, si vivante il y a à peine un jour plus tôt. Aujourd’hui, c’est un masque sombre et perplexe qui vient de remplacer son sourire plus que chaleureux. Et je m’inquiétais pour elle. Qu’est-ce qui pouvait bien la tracasser ainsi? Mais bien rapidement, mon attention fut détournée par un coup de vent qui fit voler les moustaches de maman. Aussitôt, je recommençais à battre des pattes en poussant de petits cris aigus.

    ~~

    C’était à mon tour de me retrouver sur le sol. Nous avions marché beaucoup plus longtemps que la dernière fois. J’avais envie de me faire de nouveau transporté mais c’était le tour de Boule de Foin maintenant. Et je ne m’en plaignais pas vraiment. Boule de Terre et moi poursuivions le jeu qu’elle avait débuté avec notre frère. La marche continua ainsi jusqu’à ce que le soleil soit à son zénith. Ça faisait un petit bout de temps que je sentais l’atmosphère se réchauffer. J’avais encore envie de m’amuser mais mes pattes avaient plus en plus de mal à me soutenir. J’essayais de suivre le rythme de maman et de Boule de Terre. À chaque nouveau mètre que nous traversions, je me demandais : quand est-ce qu’on arrive?

    Eh bien, nous arrivâmes bien plus rapidement que je le croyais. Maman venait de s’arrêter devant un tronc d’arbre. Plutôt gros, plutôt pourris. Je me tournais vers ma sœur qui fixait elle aussi le tronc d’arbre. Maman nous demanda – non plutôt nous ordonna – de ne pas bougé pendant qu’elle nous faisait traverser un à un l’obstacle en bois. Par deux fois, je l’ais vue disparaître avant qu’elle ne me prenne à mon tour dans sa gueule.

    Quel endroit étrange! Pourquoi il n’y a plus d’arbres? Plus de feuilles? Plus d’herbes? En plus de ses étranges grains qui collaient à mes coussinets. Peut-être que les autres n’aiment pas particulièrement cette sensation mais moi, j’adorais ça. C’était tout mou, beaucoup moins meuble que le sol de la forêt. Les rafales de vent étaient un peu plus puissantes que celles que je sentais dans les bois. C’était incroyable, fascinant. Je n’avais jamais vue une eau aussi bleue et pure. J’avais envie de me jeter dans l’eau mais maman se remettait déjà en route et je n’eus d’autre choix que de la suivre.

    Nous arrivions bientôt devant des rochers et une série de buissons. Et nous débouchâmes devant… une dizaine de chat assis ici et là sur le sable doré de la plage. Un grand sourire s’élargit sur mes lèvres. Maman nous avait déjà parlé de ce regroupement de chats qui combattaient fièrement leurs ennemis et protégeaient avec courage leurs terres ancestrales. Alors c’est à ça qu’ils ressemblaient? Maman se remit en marche et, toute enjouée, je me suis mise à la suivre en sautillant, sans même me soucier des nombreux regards qui glissaient dans notre direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Boule de Foin« Chaton du clan du Sable »
Messages : 15
Date d'inscription : 13/08/2012

Feuille de Guerrier
Expérience :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]   Dim 14 Oct - 11:36

Il est temps. Ma mère semble triste et agitée. Pourquoi ? Nous rentrerons à son clan, nous irons à sa pouponnière et elle continuera à nous donner son lait. Papa viendra nous voir. Il est vrai que j'ai toujours vécu dans cette grande forêt aux arbres immenses qui nous surplombent. J'ai du mal à imaginer un « autre part ». Cette forêt est mon univers, ma mère mon chez-moi, mes sœurs des morceaux de mon âme. Si je dois me séparer de ma forêt natale, je resterai au moins avec ma famille. Je ne vois pas ma vie sans elles. En fait, ce sont Etoile d’Aurore, Petit Esprit et Boule de Terre mon univers.

Alors que je me presse contre ma mère, elle se lève. Nous allons partir. Je jette un regard à la forêt avant de me retourner. Je suis le plus calme de la portée, et je me redresse sur mes petites pattes afin de marcher. Marcher… Jusqu’où exactement ?

Un vide se fait à mes cotés. Ma mère a saisi Petit Esprit entre ses crocs et avance. Boule de Terre, elle, commence à courir. Amusé, je fais de même et nous menons une course acharnée. Etoile d’Aurore marche plus vite afin de nous rattraper. Nous continuons ainsi jusqu’à ce qu’elle attrape Boule de Terre et dépose mon autre sœur.

***|°O.O°|***

Je tremble sur mes petites pattes. L’entrain m’a quitté. C’est à mon tour de me faire porter par maman. En dessous, Petit Esprit et Boule de Terre semblent aussi fatiguées que moi. Hier, Etoile d’Aurore nous a dit de ne pas se faire remarquer et de ne pas l’appeler « maman » en public.

Nous approchons d’une terre étrange. Elle est… jaune. Oui, une terre jaune. Ça paraît fou, non ? Et elle ne semble pas stable comme le sol de notre forêt. Et puis, il n’y a rien. Je veux dire, rien que cette étendue couleur soleil. Pas d’arbres, pas de buissons, rien. Comment peut-on vivre ici ?

Maman me pose, et je suis surpris de la consistance de la terre. En fait, elle est constituée de sortes de grains qui font mal aux pattes. Comment pourrait-on vivre là-dessus ? Ça doit être très désagréable ! Il fait chaud ici. Au loin, je peux apercevoir une étendue bleutée. Qu’est-ce que c’est ? Serait-ce de l’ « eau » ? Le liquide qui abreuve Etoile d’Aurore à la place du lait ? Et il y a du vent ! Les bourrasques sont fortes, et je ne comprends pas. Je vacille.

Autour de nous se trouvent des chats. Grands, forts et musclés, ils sont terrifiants. Je reste droit et je marche, bien qu’intérieurement je suis terrorisé. Oh, pourquoi ne somms-nous pas restés dans notre belle forêt ? Ces chats étranges, que notre mère appelle « guerriers », nous dévisagent. Ils ont un air d’incompréhension. Si j’étais au maximum de mes capacités, j’aurais pu essayer de savoir pourquoi, mais je suis fatigué, mes muscles n’étant pas assez développés pour suivre la cadence que nous avons suivi. Par contre, Petit Esprit sautille en approchants des félins.

Mes oreilles se plaquent en arrière et je rejoins Boule de Terre. Auprès de ma sœur, je me sens tout de suite plus courageux. Ma mère est crispée. Que se passe-t-il ?

« Maman, chuchote-je. Pourquoi nous as-tu amenés ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Flamme Sauvage« Lieutenante du clan du Sable »
Messages : 2672
Date d'inscription : 30/06/2012
Âge : 20

Feuille de Guerrier
Expérience :
909/2500  (909/2500)

MessageSujet: Re: Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]   Dim 14 Oct - 12:41

Une nuit affreuse. Voilà comment je pourrais qualifier la nuit que je venais de passer. Si on peux appeler ça une nuit. Je n'avais presque pas fermer l'oeil, et cela n'avait rien à voir avec le rêve récurrent que je faisais. L’absence d'Etoile d'Aurore m'inquiétait mais ce qui m'énervait le plus, c'est que j'avais l'impression d'être la seule à m'en soucier. Il y avait peut-être juste Coeur de Silex et Nuage d'Ecureuil à penser comme moi.
Je sortis alors de ma tanière. Le soleil se leva juste à ce moment. Comme à mon habitude, je restais dans un coin caché du camp et essayai de terminer ma "nuit". Je n'y parvins pas vraiment. J'allai même faire un tour à la plage pour me changer les idées, ce qui marcha encore moins.

Je rentrai au camp un peu avant midi. J'avais très faim, ayant chassé le matin même, je partis me rassasier au tas de gibier en me demandant ce que j'allais faire pour passer le temps. Après avoir finis de manger et terminé ma toilette, je n'avais toujours pas la réponse. Pourtant, elle m'apparut sans que je m'y attende. Elle était revenue. Mon visage s'éclaira et je soupirai de soulagement. Mais mon bonheur laissa place à la surprise : 3 chatons la suivaient. Deux d'entre eux semblaient terrorisés alors que le dernier était curieux de nous voir. Je les regardais bien, puis j'esquissai un petit sourire. Ces chatons ressemblaient trop à Etoile d'Aurore pour que ce soit un hasard. Je regardai la chef et murmurai :

- Petite cachottière, va...

Je ne pense pas que l'on m'ait entendu, les autres félins étant trop occupés avec leur déception pour faire attention à moi. Je me demandai juste qui était le père, mais ça, ça ne me regardai pas du tout. Si elle voulait me le dire, elle le ferait sans que j'ai à lui demander.
Une envie soudaine me prit, j'avais envie de dire à voix haute que je n'étais pas mécontente que notre chef soit de retour, contrairement au reste du camp. Je dis alors d'une voix joyeuse et chaleureuse.

- Etoile d'Aurore ! Tu es de retour !



Délire:
 

Cadeaux:
 

Ca, c'est moi et anaki. Devinez qui est qui 8D:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecureuil Fauve« Guerrier du clan du Sable »
Messages : 223
Date d'inscription : 20/02/2012
Âge : 19

Feuille de Guerrier
Expérience :
150/2500  (150/2500)

MessageSujet: Re: Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]   Dim 14 Oct - 17:09

Je me tournais et me retournais sur ma litière de mousses. Où était ma mentor ? Cela faisait un bon bout de temps qu'elle n'était pas rentrée au Camp. Ça m'inquiétait beaucoup. Elle était la seule personne du clan à se soucier de moi et surtout, à croire en moi. Et c'était aussi la seule personne qui me tenait vraiment à coeur. Il y avait aussi Nuage de Sable, mais ce n'étais pas pareil. Je n'arrivais plus à dormir. Et je n'avais plus faim. Je me contentais d'attendre son retour. Je m'asseyais devant l'entrée du Camp et je guettais sa fourrure couleur sable ainsi que ses beaux yeux émeraudes. Elle me manquait tant. Je me levai sans un bruit et sortit discrètement de ma Tanière. Les Guerriers ne semblait pas se soucier de l'absence de notre meneuse. J'en fus dégoûté. Ils lui devaient beaucoup. Elle était une Chef extraordinaire. Certains pensaient qu'elle nous avait abandonné. Mais moi, je refusais de l'admettre. Jamais elle n'aurait fait ça. Même si elle n'aimait pas son Clan, jamais elle l'aurait laissé.

Je soupirai avant de bailler et de partir dans la direction de la Plage. Je détestais cet endroit d'ordinaire mais j'avais besoin de rester seul, un moment. L'eau me terrorisait et je restais le plus loin possible du liquide. Je me contentai de faire les aller-retours. Flamme Sauvage faisait de même. Je me demandais bien pourquoi. En y réfléchissant de plus près, je me souvins qu'elle n'avait jamais montré aucun signe de méchanceté ou de haine envers Etoile d'Aurore. Peut-être était-elle aussi inquiète que moi à l'idée que notre meneuse ne revienne jamais. J'haussai les épaules et continuai ma marche incessante. Je ne savais trop quoi penser. Je sais juste que j'étais perdu et désespéré.

Le soleil est presque à son zénith quand je remarque que la Guerrière rousse est toujours là mais qu'elle rentre au Camp. Je me résigne et fait de même. Je la suis sans me faire remarquer. De toute manière, je n'ai rien à cacher. Arrivé au Camp, je m'approche de la tanière où je passe la nuit et commence à me faire une petite toilette. Mais, alors que je me passe un coup de langue sur le poitrail, des chuchotements s'élèvent. Je lève la tête et aperçois une masse de chat se former à l'entrée du Camp. Que font-ils encore ? Disent-ils encore des méchanceté sur ma mentor ? Je me lève et m'approche lentement. J'essaye de me faufiler dans la foule de félins et quand j'arrive enfin à l'origine de ce brouhaha je suis surpris en découvrant Etoile d'Aurore.

Elle a l'air épuisé. Au début, je ne remarque pas les trois boules de poils qui la suivent. Puis, je pose mon regard au sol et c'est là que je les remarque. Ils sont jeunes, très jeunes. Je me demande à qui ils appartiennent. Je remarque que la féline à perdu du poids. Je déglutie et je faillis m'étouffer. Non, ce n'est pas possible. Pourtant, j'en suis sûr. Ça s'impose comme une évidence pour moi. Elle risque de s'attirer de gros problèmes, à elle et à ses chatons. J'avais déjà quelques doutes mais mes craintes sont désormais fondées. Je ne lui en veux pas. J'ai juste très peur pour elle. Que va-t-elle leur dire ? Les chats du Clan sont égoïstes et j'ai du mal à croire qu'ils accepteront la chatte et ses enfants. D'ailleurs, en y réfléchissant, qui est donc le père ?

Je suis surpris par la scène qui se déroule devant mes yeux. Flamme Sauvage s'approche d'Etoile d'Aurore. Que va-t-elle lui dire ? Je suis près à défendre ma mentor et ses petits. Je grogne intérieurement et remarque qu'un sourire se dessine sur le visage de la Guerrière. Mes oreilles se dressent sur ma tête. Surprenant. Elle a l'air heureuse de la voire rentré. C'est étrange. C'est bien la première fois que je vois un des Guerriers montré une telle joie pour notre meneuse. Pourtant, c'est se qui se passe au moment même. D'ailleurs, elle lui annonce même :

- Etoile d'Aurore ! Tu es de retour !

Je m'approche d'Etoile d'Aurore en courant. Maladroit comme je suis, je frôle de peu un Guerrier et je faillis trébucher. Je m'approche de ma mentor et m'arrête devant elle. Son expression est neutre. Aucun sentiment apparent ne se lit dans ses beaux yeux verts. J'ai un mouvement de recul. Peut-être n'est-elle pas contente de nous revoir. J'ai peur. Je ne veux pas qu'elle m'oublie. Je plaque mes oreilles contre ma tête et je ne sais pas quoi faire. Je lance des regards de tous côtés. Déjà certains félins se dispersent et retournent à leur occupation.

C'est impossible. Jamais elle ne pourrait m'oublier. Pas après tout ce qu'on a vécu ensemble. Elle est comme la mère que je n'ai jamais eu, pour moi. Je croise le regard de ma véritable mère. Elle détourne le sien. Elle me déteste, je le sais bien. Et sans Etoile d'Aurore, je serais mort. D'une certaine façon, je lui dois la vie. Je serre les crocs avant de redresser les oreilles. J'avance de quelques pas avant de lui toucher le museau avec affection. Puis, je lui souffle, pour qu'elle soit la seule à l'entendre :

- Tu m'as tellement manqué. J'ai cru qu'il t'était arrivé quelque chose.

Puis, je recule et regarde les chatons qui la suivent. Une petite femelle grise et blanche aux yeux violets, comme les myosotis. Une autre jeune femelle au long pelage blanc et brun. Elle possède des yeux gris foncés. Le dernier est un mâle, le seul de la portée. Il est brun/crème. Il a un certain air de ressemblance avec Etoile d'Aurore et un autre chat. Mais je n'arrive pas à retrouver de qui il s'agit. En tout cas, le jeune chaton possède de magnifiques yeux ambrés. Alors, sont-ils vraiment les enfants de ma mentor ? En tout cas, ils ont l'air de bien se porter. C'est l'essentiel. Des chatons restent des chatons même si ils viennent d'autre Clan. Il faut toujours protégé son prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfwarriosarriors.forumgratuit.org/
avatar
Étoile d'Aurore« Cheffe du clan du Sable »
Messages : 3354
Date d'inscription : 20/12/2011
Âge : 19

Feuille de Guerrier
Expérience :
1530/2500  (1530/2500)

MessageSujet: Re: Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]   Dim 28 Oct - 12:34

« Pardonnez-moi. »


Le ventre nouée, la jeune cheffe regarda ses guerriers se lever et la mine assez hostile et curieuse à la fois s'approcher d'elle. Le sable étouffe le son de leurs pas, si bien qu'ils se déplacent sans le moindre bruit, tel des spectre. Leur musculature puissante roule sous chacun de leur pas. Elle est épatée et fière d'appartenir à ce groupe de félin. Bien que la plupart ne semble pas pouvoir la supporter. Contre elle se sert ses chatons, ses adorables boules de poils. Ils sont issus d'elle même, de sa chère, de son sang. Elle ronronne brièvement et leur lèche affectueusement le haut du crâne. Petit Esprit, curieuse, n'a pas l'air d'éprouver la moindre peur. Elle s'avance de quelque pas hésitant, dévisageant tous ces chats avec l'avidité d'un novice. Dans la mêlée j'aperçois Flamme Sauvage. A son air interrogateur, je devine qu'elle a compris. Une vague de gêne me parcourt, mais cette chatte est ma compagne d'entraînement, ma meilleure amie. D'une voix accueillante elle s'exclame :

    « - Etoile d'Aurore ! Tu es de retour ! »


Elle lui souris chaleureusement et hoche la tête en silence. Autour d'elle, la masse de chat se fait plus dense. Elle entend les guerriers grogner d'étonnement en voyant les chatons, et les reines qui poussent des exclamations attendries par ses boules de poils. Elle ne sait pas si elle doit avouer la vérité ou non. Elle ne veut pas que ses petits vivent dans le mensonge mais il serait mal vu si elle les présentaient comme les siens. Puis un corps tricolore attire son attention. Nuage d'Ecureuil, son apprenti accourt vers elle. Il lui effleure délicatement la tête et elle lui rend sa douce caresse. Il murmure d'une voix douce :

    « - Tu m'as tellement manqué. J'ai cru qu'il t'était arrivé quelque chose. »


Elle fait non de la tête et poursuit mon chemin dans la clairière. Elle s'avance devant une reine au pelage gris argenté. De sa portée de trois chatons, il n'y en a plus qu'un encore en vie. Les deux autres sont mort-nés. Elle lui demande de s'occuper des rejetons qui l'accompagnent, sans lui avouer que c'était les siens. Celle ci accepte de bon coeur, attendrie par les petites boules de poils affamés et exténuées, avant d'entraîner les nouveau venus vers la pouponnière. Etoile d'Aurore leur fais signe de la suivre. Quand ils quittent le bouclier que leur faisait son corps, elle chuchote d'une voix emplie de tendresse :

    « - Je vous aimes, désolé de ne pas pouvoir vous élevez moi même. »


Ses yeux sont emplis de tristesse. Elle a l'impression de les abandonner lâchement, comme une mère indigne. Elle regrette de ne pas pouvoir les élever elle même. Elle les effleure une dernière fois avant de faire demi tour et de se diriger vers le promontoire. D'un bond agile, elle se hisse dessus et contemple son clan. Elle n'a pas besoin de les rassembler, tous sont déjà dans la clairière. Dans le regard, la chatte crème peut lire leur envie de comprendre. D'une voix forte et claire elle s'exclame.

    « - Je suis partie plusieurs jours pour... me rendre aux hautes pierres. Cela ne m'as pris que deux jours, mais lors de mon retour, j'ai rencontré une solitaire, qui mettait bas. Je suis restée avec elle, mais elle a finit par mourir. Je suis resté avec ses petits, le temps qu'ils soient en état de voyager et je les ai ramener ici. »


Voilà, c'est dans ce mensonge que grandirait ses enfants. Eux savait que leur mère était encore vivante, qu'elle était là tout près, mais les autres ne devait pas le savoir. Etoile d'Aurore, lasse de mentir, attendait la réaction de son clan.

~¤-¤~

[ Désolé de la qualité de m*rde. Sinon les gens, on est 17 dans le clan et presque personne ne répond D8 Le RP est ouvert à tout le monde, même aux chatons, novices guérisseur ... ]


« Comme une poupée de chiffon éventrée,
Comme une orpheline sans larme à verser.
Comme quelqu'un à qui on aurait enlevé son aimé. »

Bon sang Choute... Merci infiniment. ♥️

Je n'aurai jamais assez de mot pour vous dire merci. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-guerredesclans.forumactif.com
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]   Lun 29 Oct - 15:13


Boule de Foin, tout aussi apeuré que Boule de Terre, se plaça à coté d'elle. Aussitôt, la petite se sentit un peu mieux, sans doute réconforter par le contact du pelage de son frère sur le sien. Elle fut étonnée de voir leur soeur suivre leur mère en sautillant ; on aurait qu'elle n'avait pas peur du rassemblant de félins, contrairement à elle et son frère. Etait-ce du courage ou plutôt de l'insouciance ? Connaissant sa soeur, sûrement un peu des deux. Sur le moment, la petite aurait bien aimé être comme elle pour ne pas avoir peur. Hélas pour elle, ce n'était pas le cas.

En voyant des chats se rapprocher d'eux et de leur mère, Boule de Terre se serra encore plus entre sa mère et son frère. Elle jeta des regards affolés dans leur direction, tellement elle en avait peur. Pourtant, il n'y avait aucune raison d'avoir peur ; ces chats devaient obéir à la griffe et à l'oeil de leur mère, d'après ce qu'elle leur avait dit. Et puis, toujours d'après leur mère, ce n'était pas des ennemis. Mais, même en se rappelant ça, la petite avait toujours aussi peur. Il fallait la comprendre ; vous arrivez dans un endroit que vous ne connaissez pas et dès que vous arrivez, une vingtaine de chats s'approche de vous en vous fixant, sans que vous sachiez trop pourquoi. Vous réagiriez comment, vous ? Surtout que la plupart des regards n'avaient pas l'air très sympathique... Cependant, Boule de Terre remarqua que parmis tout ces chats, il y en avait deux qui avaient un regard plus amical que les autres, et ils avaient l'air d'être contents de voir sa mère. L'une avait l'air d'avoir plus ou moins le même âge qu'Etoile d'Aurore. Son pelage était roux tigré et ses yeux étaient de couleurs ambre. L'autre, plus petit et sûrement plus jeune, avait un joli pelage tricolor et des yeux bleus qui rappelèrent à la chatonne le bleu de la grande étendue d'eau qu'elle avait vu juste avant. Au souvenir de la mer, elle eu un léger vertige en essayant d'imaginer où s'arrêtait cette étendue.

Soudain, Etoile d'Aurore se dirigea vers une chatte au pelage argentée. Avec ses yeux bleus clairs assortis, elle était magnifique. Leur mère lui demanda de s'occuper de ses petits et leur fit signe de la suivre. Mais, bien que le chatte ait l'air très gentille, Boule de Terre ne voulait pas la suivre si sa mère n'était pas auprès d'elle. Mais le regard de la meneuse sable lui indiqua qu'elle devait obéir sans discuter, même se celà avait l'air de la blesser autant qu'eux. Alors, d'un pas hésitant et en se retournant régulièrement, elle s'avança vers la reine, suivie de son frère et de sa soeur. Leur mère profita de ce moment pour leur chuchoter d'une voix douce :

« - Je vous aimes, désolé de ne pas pouvoir vous élevez moi même. »

Boule de Terre était peut-être trop jeune pour tout comprendre, mais elle savait que ce que sa mère venait de lui dire signifiait que leur vie ne serait plus jamais comme avant. Enfin, elle savait que ça allait être le cas en venant ici, mais elle avait imaginé tout autre chose. A partir de maintenant, ce sera la chatte argentée qui allait prendre soin d'eux et les nourrir. La chatonne en était très triste, mais elle se consola un peu en se disant qu'elle pourrait toujours voir sa mère et, qui sait, peut-être même de lui demander de les élever elle-même. Mais les paroles qu'elle entendit en se dirigeant vers un buisson épineux où les enmenait la reine grise, brisa ses espoirs en éclats ainsi qu'une partie de son coeur. Non seulement quelqu'un d'autre allait les élever, mais personne ne saurait la vérité sur eux ; personne ne saurait qu'Etoile d'Aurore était leur mère et Etoile d'Argile leur père. Non, à partir d'aujourd'hui, on les considéra comme de pauvres orphelins sans histoire...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Étoile d'Aurore« Cheffe du clan du Sable »
Messages : 3354
Date d'inscription : 20/12/2011
Âge : 19

Feuille de Guerrier
Expérience :
1530/2500  (1530/2500)

MessageSujet: Re: Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]   Ven 16 Nov - 17:13

| UP ! |


« Comme une poupée de chiffon éventrée,
Comme une orpheline sans larme à verser.
Comme quelqu'un à qui on aurait enlevé son aimé. »

Bon sang Choute... Merci infiniment. ♥️

Je n'aurai jamais assez de mot pour vous dire merci. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-guerredesclans.forumactif.com
avatar
Etoile de la Buse« Chef du clan du Ciel »
Messages : 797
Date d'inscription : 04/02/2012
Âge : 18

Feuille de Guerrier
Expérience :
1587/2500  (1587/2500)

MessageSujet: Re: Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]   Mar 27 Nov - 13:18

| UUUUP ! |




Cliiiiik dessus :D


Ma n'Aurore, elle est géniale ! Merci ! Vive les lapins moustachus *o*



Cadows <3:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Petit Esprit« Ancien Ami »
Messages : 65
Date d'inscription : 07/08/2012

Feuille de Guerrier
Expérience :
100/2500  (100/2500)

MessageSujet: Re: Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]   Ven 7 Déc - 0:49

~ Au revoir…

« Pourquoi pars-tu maman? »

    Je me demandais bien pourquoi tout le monde semblait aussi apeuré. Boule de Terre et Boule de Foin s’étaient collés sur maman et tous les deux observaient d’un œil particulièrement inquiet le rassemblement qui s’était formé peu à peu tout autour de nous. Mais moi je ne les comprenais pas. Pourquoi étaient-ils aussi anxieux? Avaient-ils peur de ses félins? Pour moi, ils m’ont l’air aimable et gentil. En plus, maman nous avait assuré que ses félins étaient gentils et qu’ils lui obéissaient. Ce ne sont pas des ennemis selon elle. Mais peut-être que je me faisais des illusions après tout. Tout le monde ici semblait soit soucieux, confus, surpris, furieux ou bien encore sceptiques. Je suis bien la seule qui sautait de joie pratiquement. Peut-être devrais-je me calmer un peu…

    Je rejoignis lentement mon frère et ma sœur et me serra contre eux, sans pour autant détacher les yeux de ses chats mystérieux. Je frissonnais de plaisir et mes pattes me démangeaient. J’avais une folle envie de tout visiter ici. Mais pour l’instant, ce n’était pas le moment de satisfaire un petit désir d’enfant. Je le voyais bien; c’était du sérieux ce qui se passait ici. Alors je restais calme et fixais plus attentivement ce groupe de chats qui nous entourait de toute part, comme s’ils voulaient nous compresser tous les quatre au creux de leurs pattes.

    Puis, deux chats, à l’air plutôt sympathique s’approchèrent de nous. L’une possédait de grands yeux arborant exactement la même couleur que la terre jaune qui se trouvait à nos pieds et une longue et épaisse fourrure rousse tigrée lui recouvrait tout le corps. Tandis que le second, plus petit et visiblement beaucoup plus jeune, avait un beau pelage tricolore et des iris bleutés qui n’avaient rien à envier à la mer que nous avions croisé avant d’arriver ici. Ils étaient très contents et s’étaient aussitôt précipités vers notre maman pour l’accueillir, contrairement à d’autres qui restaient volontairement à l’écart, ne cachant une seule seconde leur animosité envers… maman? Mon frère, ma sœur et moi?

    Brusquement, maman s’en était allée vers une chatte grise aux magnifiques yeux clairs. Tout en discutant avec maman, elle nous lançait des regards curieux qui me rendaient mal à l’aise au point où j’avais baissé les yeux vers mes pattes. Puis, après un moment, un léger mouvement me fit sursauter. Boule de Terre s’approchait de maman et de la chatte grise. Aussitôt, je la suivis aux côtés de Boule de Foin. Mon frère ne semblait pas du tout rassuré. Discrètement, je me penchais vers lui et je lui glissais à l’oreille :

    « Ne t’en fais pas. Tout va bien aller. Tant que Maman restera à nos côtés, tout ira bien… »

    J’esquissais un sourire avant de me tourner vers Boule de Terre qui s’était arrêtée devant la grande chatte crème. Cette dernière semblait encore plus troublée que tout à l’heure. Et aussitôt, toutes les paroles que j’avais glissé à l’oreille de Boule de Foin me paraissaient bien innocentes tout à coup. À notre intention, maman se tourna vers nous et nous chuchota de sa voix délicate comme de la soie :

    « Je vous aime, désolé de ne pas pouvoir vous élevez moi-même. »

    J’avais envie de lui demander ce qui se passait. De lui demander ce qu’elle faisait. Pourquoi était-elle désolée? Maman? Qu’est-ce qui se passe maman? Pourquoi affiches-tu cet air aussi triste et aussi abattue? Pour la première de la journée, et peut-être même de ma vie, j’ai l’impression que tout le poids du monde s’affaisse sur mes épaules alors que je croise le regard perlé de larmes de maman. La curiosité et la gaieté qui m’avaient envahit en arrivant ici venait de disparaitre, s’envolant comme poussière. Elle part alors vers un gros rocher et saute dessus. J’ai aussitôt envie de la rejoindre pour me coller à elle. Mais déjà, la chatte au pelage argentée nous conduit vers un buisson avec des épines. Je ne veux pas rejoindre maman sans mon frère et ma sœur. Ils sont comme moi; aussi confus et tristes que moi. Légèrement, je me colle à leur fourrure, essayant de puiser une force qui m’était complètement inaccessible pour l’instant. J’essayais de puiser dans leurs yeux, dans leur chaleur, rien à faire; il faisait froid tout à coup autour de moi.


[Aller les gens! Répondez s’il-vous-plaît pour que l’histoire puisse se poursuivre! ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]   Ven 7 Déc - 20:58

J’étais douillettement recroqueviller sur moi-même. Allonger sur la mousse qui me server de litière, je dormais. Je dormais si profondément que seul un crie réussit à me tirer de lourd sommeil :

« - Etoile d'Aurore ! Tu es de retour ! »

C’était la voix de Flamme Sauvage. Je sortie la tête de la tanière des guerriers encore à moitié endormie. Puis je me rendis compte de la situation : Etoile d’Aurore était de retour après plus d’une lune d’absence. Soudain la voix de Nuage d’Ecureuil retentit :

« - Tu m'as tellement manqué. J'ai cru qu'il t'était arrivé quelque chose. »

Notre chef étais en vie, et encore mieux je vis trois boule de poils distinct venir s’assoir devant elle ils avaient l’aire terrifier et curieux de nous voir. Puis notre chef décida de prendre à son tour la parole :

« - Je suis partie plusieurs jours pour... me rendre aux hautes pierres. Cela ne m’a pris que deux jours, mais lors de mon retour, j'ai rencontré une solitaire, qui mettait bas. Je suis restée avec elle, mais elle a finit par mourir. Je suis resté avec ses petits, le temps qu'ils soient en état de voyager et je les ai ramenés ici. »

Cela sembler plutôt louche, les trois rejetons lui ressembler trop pour que se soit ceux d’une simple solitaire. Puis la jeune chef amena les chatons à une reine qui venait de perdre deux de ses trois chatons. Comme je trouver cela louche d’une voix forte je me risquai a lui demandait :

« - Et bien c’est tout ? Tu ne nous les présentes pas, leurs mère ne l’ais à pas baptiser ? Ils doivent bien avoir des petit prénom ?»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]   Sam 8 Déc - 14:46

[Je répond vite désoler de l'innactivité j'avais paumée le lien D8 ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jolie Fleur« Guerrière du clan du Sable »
Messages : 250
Date d'inscription : 25/03/2012
Âge : 21

Feuille de Guerrier
Expérience :
150/2500  (150/2500)

MessageSujet: Re: Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]   Dim 9 Déc - 11:17

Le soleil se levait quand Nuage de Fleur ouvrit un oeil.

[Je l'écris dans une heure :)]



 

Anciennes Signa':
 


Cadowww:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]   Ven 14 Déc - 18:34

J'étais toujours un peu éloigné des autres Guerriers depuis mon arrivée dans cet endroit étrange appelé "plage". Par contre, j'adorais Etoile d'Aurore. Cette chatte m'avait recueillie quand j'étais arrivé dans le camp étant couvert de blessures infectées après de longs jours de marche. Aussi, quand je sentis l'odeur de ma meneuse, je me leva d'un bond de la tanière des guerriers et sorti dans la clairière. Je n'étais pas encore abitué au sable et je mis un peu de temps avant de rejoindre l'entrée du camp. Les guerriers semblaient hostiles par rapport à notre chef. Je me demandai pourquoi car elle nous avait toujours menés loyalement. J'essaya de ma frayer un chemin parmi la foule pour voir ce qui se passait. J'arriva juste au moment où Flamme Sauvage dit :
"Etoile d'Aurore ! Tu es de retour !"
Je ronronna de plaisir puis je vis trois petites boules de poils qui se serraient aux côtés de la meneuse. Certains guerriers ne semblaient pas aimer le fait qu'il y ait des chatons ressemblant tellement à Etoile d'Aurore. Je n'étais pas de ceux là. Des futurs guerriers pour le Clan, c'est toujours une bonne chose. Je vis un apprenti se glisser dans la foule et me bousculer sans le faire exprès : C'était Nuage d'Ecureuil ! L'apprenti de notre meneuse. Il s'écria :
" - Tu m'as tellement manqué. J'ai cru qu'il t'était arrivé quelque chose. "
Etoile d'Aurore s'approcha d'une reine au poil gris-argenté. Elle lui demanda de s'occuper des chatons. Puis elle se pencha vers les chatons et murmura des paroles que j'entendis malgré-moi :
"- Je vous aimes, désolé de ne pas pouvoir vous élevez moi même."
Je resta figé. Se pourrai-t-il que Etoile d'Aurore soit la mère des ces trois chatons ? Quand ma chef sauta sur le Promontoire et qu'elle raconta cette histoire, je commença à douter de ce que j'avais entendu juste avant. Mais quand je vis le ventre de la meneuse, plus de doutes possibles ! Etoile d'Aurore était la mère des chatons fraîchement arrivés au camp.







Allez, répondez! Cette histoire est géniale, il faut la continuer
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée au camp [ Priorité : Petit Esprit, Boule de Foin, Boule de Terre et ensuite le clan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Esprit Abyssal ര
» Une arrivée au camp très mouvementé (partie 1) [PV Lucianna & Arthur]
» une arrivée au camp très mouvementée, partie 2 (Lucianna & Jace).
» « Boule de feu, boule de feu ! [Pv Arya]
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wars Melodies :: Clan du Sable-