RSS


« Tremblez car seul votre sang apaisera notre colère. »
 

Partagez | .
 

 Loin de tous, quelle fin tragique. Mais c'était ton choix. ♫ | Seul pour l'éternité 8D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
InvitéInvité

MessageSujet: Loin de tous, quelle fin tragique. Mais c'était ton choix. ♫ | Seul pour l'éternité 8D   Jeu 16 Mai - 18:49






Pourquoi as tu eu cette idée saugrenue ? Pourquoi ? Maintenant, tu vois le résultat ? Si on a instauré des lois, c'est pour éviter ce type de danger ! Tu n'aurais jamais dû faire cela ! Si tu avais réfléchis une minute avant de faire un pas en avant, un pas vers la mort, la mort qui t'attendait à bras ouverts. Pourquoi avoir ainsi agi ? Tu le regretteras toutes tes dernières secondes d'existence ! Pourquoi ? Pourquoi toi ? Pourquoi si jeune ? Pourquoi ?! Explique moi ! Par pitié, donne moi trois bonnes raisons d'avoir fait ce que tu as fait ! Tu avais la vie pour lécher tes plaies et soigner tes blessures, songer au passé en riant ! Pourquoi avoir fait cela ? Tu connaissais parfaitement les risques, tu savais ce qui se passerais quand tu passerais à l'acte ! Pourquoi ? regarde toi maintenant, gisant dans ton sang, comparable à la vulgaire proie que tu attrapes chaque jour pour te nourrir. Tu pourrais être avec les autres, certes affaibli par la perte de ta mère et un peu malade à cause de la fumée que tu as respiré mais heureux ! Dans ton état tu ne peux plus rien faire, personne ne viendra à toi, personne ne s'occupera de toi ! Personne ne se demandera où est passé le petit Horizon, personne ne se préoccupera de ton absence ! Tu aurais pu la prévenir, Boule de l'Ange ! Que va t - elle pouvoir faire sans son frère aîné ? C'était égoïste de ta part, de les quitter ainsi ! Pourquoi ne pas avoir réfléchi un peu plus longtemps ? Tu étais trop jeune pour prendre une telle décision, tu ne savais pas que la mort était un jeu dangereux, sans retour en arrière ! Pourquoi t'être embarqué dans ce cercle vicieux du désespoir ? Pourquoi avoir ne pas avoir résisté comme tout le monde ? Pourquoi t'es tu abattu si rapidement ? Pourquoi as tu été si vite précipité dans ce gouffre infini ? Tu étais si jeune, tu n'aurais pas dû... Et maintenant ? Regarde toi ! Tu ne ressembles plus à rien, et tu ne seras bientôt plus rien. Oublié de tous comme toi même tu as oublié le visage de ta propre mère. Tu es la chair de sa chair, et tu décides d'en finir

Pourquoi être sorti en douce du camp du Clan des Rocs ? Pourquoi t'être dirigé d'un pas si assuré vers la Corniche ? Tu savais très bien ce que tu allais faire, ne me mens pas. Tu aurais dû faire part de tes projets à ta soeur au moins, elle, t'aurait résonné. Égaré et fatigué, tu n'étais pas conscient de ce que tu accomplissais. Tu confirmais ce que la mort espérait de toi ; que tu te diriges vers cette horrible corniche. Tes yeux n'étaient même pas brouillés de larmes, tu n'avais même pas peur ! Pourquoi, tu trouvais cela amusant ? Ce n'était pas un jeu ! Regarde ce qui t'es arrivé ! Ton poil, il y a à peine quelques heure, n'était pas poisseux de sang, ton propre sang ! Maculant ton pelage brun jadis soyeux, brillant, lustré et aussi doux que l'était le fond de tes yeux, lorsqu'ils étaient encore bleus. Pourquoi avoir fait cela ? Tu ne te rends donc pas compte du petit vide que tu laisseras derrière toi ? Ce petit vide qui était, autrefois, comblé par un petit chaton qui sautait partout, s'esclaffait pour un rien et qui, lui, était vivant. Bien vivant. Alors que tu gravissais avec hâte cette corniche fatale, la queue se balançant de droite à gauche presque gaiement, tu n'as pas vu le ciel se couvrir. Tu n'as pas entendu le grondement que le ciel gris a émit. Tu n'as pas vu le soleil disparaître. Et tu ne le reverras plus jamais. C'est donc la fin ? La toute fin d'une si courte existence ?

Tu es là. Tu as sauté. Pourquoi ? Tu n'en sais rien. Pour tout arrêter ? C'était lâche. C'était égoïste. Mais en même temps courageux. La plupart auraient hésité, reculé ou abandonné l'idée. Mais toi, tu as foncé, tu n'as pas cillé. Et tu n'aurais pas dû. Voilà, regarde, ce à quoi cela t'as mené ! Tu agonises doucement, loin de tous, quelle fin tragique. Mais c'était ton choix. Voilà, tes yeux se voilent tendrement, on pourrait presque croire que tu vas t'endormir paisiblement comme chaque soir... Si les larmes ne brillaient pas dans ton regard. Tu esquisses un sourire mélancolique. Tu te sens léger, te ne te sens plus vraiment toi. Tu as l'impression qu'on te déchire avec hargne ce qui te reste encore. Tu peine à respirer convenablement. Au début, c'était un souffle saccadé dû à ta chute. Maintenant, c'est une respiration rauque, lente, dont l'air que tu inspires te brûle les poumons. Tes organes sont en feu, tu suffoques, la douleur te transperce de part en part. Et tu n'y peux rien ! Personne n'est là pour t'offrir le coup de grâce qui t'achèverait enfin. Tu serais désormais libre, libéré de toutes souffrances. Liberté ! Mais il faut encore souffrir pour accéder à ce paradis qu'est la mort. Ta vue me pique les yeux. Ton corps avant si parfait ressemble maintenant à une charogne que les corbeaux se disputeront dans un avenir proche.

Ca y est, j'ai vu la dernière étincelle de ton regard s'éteindre. Tes yeux sont ternes, sans éclat. Ils ont l'air morts, comme le corps auquel ils appartiennent. J'ai sentis ce frémissement que tu as eu durant tes derniers instants, était - ce le froid glacial qui t'as engourdis qui a provoqué cet ultime tressaillement ou simplement ton âme qui se détachait de toi ? Jamais tu ne me répondras, car tu nous a tous quittés. Moi, ta soeur, ton Clan, ton père, retranché en Ville et tes autres frères et soeurs. Tu nous a quittés... Comment as tu peux faire cela ?! Sous un coup de folie, te voilà, gisant au sol, des os brisés sous le choc de la chute, le sang coulant toujours à flot de tes plaies, écorché à plusieurs endroits, le regard absent, mort... Je ne t'oublierais jamais, Patte de l'Horizon. Chaque fois que je regarderais au loin l'horizon, je penserais à toi.

Je penserais à ce petit vide que tu as creusé avec ton absence. Ce petit vide qui s'appelait Patte de l'Horizon.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crocs Argentés« Guerrier du clan du Ciel »
Messages : 613
Date d'inscription : 01/02/2012
Âge : 20

Feuille de Guerrier
Expérience :
948/2500  (948/2500)

MessageSujet: Re: Loin de tous, quelle fin tragique. Mais c'était ton choix. ♫ | Seul pour l'éternité 8D   Jeu 29 Mai - 20:06

Lock.


Ne sous-estimez jamais un groupe de personnes prétendants pouvoir changer le monde. En réalité, c'est toujours ainsi que ça c'est passer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Loin de tous, quelle fin tragique. Mais c'était ton choix. ♫ | Seul pour l'éternité 8D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Loin de tous, quelle fin tragique. Mais c'était ton choix. ♫ | Seul pour l'éternité 8D
» On a tous un passé lointain, mais notre avenir est ici ♥[VALIDES]
» Stonehenge
» CANISTRELLI
» Comprendre la lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wars Melodies :: Clan des Rocs-