RSS


« Tremblez car seul votre sang apaisera notre colère. »
 

Partagez | .
 

 D'une pierre deux coups [PV Nuage de Bulle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Flamme Sauvage« Lieutenante du clan du Sable »
Messages : 2672
Date d'inscription : 30/06/2012
Âge : 20

Feuille de Guerrier
Expérience :
909/2500  (909/2500)

MessageSujet: D'une pierre deux coups [PV Nuage de Bulle]   Dim 5 Mai - 17:28

Le soleil dardait ses premiers rayons sur la forêt ravagée. Je ne voulais pas ouvrir les yeux sur ce désastre, je voulais rester plus longtemps dans les bras protecteur et illusoire de Morphée. Mais le devoir m'appelait. J'étais devenue le bras droit d'Etoile d'Aurore, je me devais de ne pas la décevoir. Et puis, j'avais aussi une apprentie à former. Nuage de Bulle avait beaucoup de chose à apprendre, et c'était mon rôle. Alors pourquoi ne pas faire les deux ? Le Clan du Sable avait accueilli celui de la Terre. Les deux Clans avaient besoin d'être nourri, il fallait s'y mettre. C'était une bonne opportunité pour apprendre la chasse à ma novice. Mais avant, j'avais un petit échauffement pour elle. Je sortis de la tanière des guerriers -j'étais aller me coucher assez tôt pour avoir une place- et je cherchais Nuage de Bulle des yeux. Elle était déjà levée et s'approcha de moi, à croire qu'elle était impatience de commencer un entraînement.

- Et bien, déjà levée ? Viens, j'ai prévue des choses pour toi.

D'un mouvement de la queue, je la fis me suivre vers la Plage. Heureusement pour nous, elle était déserte. Avec les arbres calcinés la bordant, elle paraissaient encore plus grande qu'avant. Ca n'en était que mieux. La mer était calme encore, il faudrait que je prévois également un entraînement spécial pour apprendre à mon apprentie à nager. Mais cela viendrait plus tard. Finalement, je me tournai vers ma novice et lui dit :

- Nous allons faire un petit échauffement ici. Je voudrais perfectionner ta rapidité. Tu vas traverser la plage en courant le plus vite possible.

Pour appuyer mes dires, je pris mes positions et m'élançais à toutes vitesses sur toute la longueur de la plage. Je pus d'ailleurs remarqué à quel point elle était longue. Mais je devais avouer que ça faisait du bien de courir avec le vent qui semblait nous porter. Je me retournai et de loin, fis signe à Nuage de Bulle que c'était son tour. En al voyant arriver, je pourrai évaluer plus facilement sa vitesse.



Délire:
 

Cadeaux:
 

Ca, c'est moi et anaki. Devinez qui est qui 8D:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nuage de Bulle« Apprentie du clan du Sable »
Messages : 593
Date d'inscription : 17/07/2012
Âge : 20

Feuille de Guerrier
Expérience :
400/2500  (400/2500)

MessageSujet: Re: D'une pierre deux coups [PV Nuage de Bulle]   Mer 8 Mai - 18:17

Le feu. Quelle horrible invention… Une chose incontrôlable qui sévit sans prévenir et qui meurtrit au plus profond. C’était cette ignominie qui s’était abattue sur les clans, un quart de lune plus tôt. Cette même atrocité qui avait pris la vie de tant de gens, dont le lieutenant du Clan du Sable, Cœur de Silex. Même si la jeunette ne lui avait jamais vraiment parlé, elle savait à quel point les membres de son Clan l’aimait. Il était valeureux, sage et digne, le profil parfait. Bien que Flamme Sauvage, son successeur dans ce poste, était un choix particulièrement judicieux, Nuage de Bulle sentait que les choses ne serait plus pareil pendant un bon moment… En plus, comme si ça ne suffisait pas, le Clan de la Terre et le Clan du Ciel avait vu leur territoire et leur camp être réduit en cendre. Résultat ? Les deux clans avaient dut se résoudre à demander l’hospitalité de leurs voisins… Ainsi, le Clan du Sable devait accueillir de Clan de la Terre et les aider à la reconstruction de leur camp.

Mais malgré tous ces faits, l’heure n’était pas à la désolation pour la jeune chatte. Elle avait laissé sa place dans l’antre des apprentis à un tout jeune novice de la Terre et avait dormi dans un coin isolé à l’ombre. Dès l’aube, elle avait voulu accompagner la patrouille de l’aube pour ramener une ou deux proies, mais les guerriers lui avaient dit que ce serait inutile. Même après ce refus, elle ne changea pas d’avis et décida d’amener de quoi se remplir l’estomac aux anciens. Portée par une mission d’apprenti, elle s’élança vers le tas de gibier peu garnis et y débusqua tout de même un rat d’eau qui pourrait nourrir quelque uns des anciens. Par précaution, elle prit aussi un merlan et amena ces deux pièces dans la tanière où logeait maintenant, les anciens des deux clans. Elle déposa les deux merlans devant Plume Brûlée et Cri du Renard, deux mâles de chaque clan, qui l’en remercièrent chaleureusement. Elle donna ensuite le rongeur à Patte Noire, Oeil de Chien et Grande Feuille qui étaient dans une discussion telle qu’ils ne l’a remarquèrent quasiment pas.

La bicolore allait prendre quelques prises pour les reines quand elle vit sa mentor sortir de l’antre des guerriers où elle avait pu se trouver une place. Elle déglutira en pensant que dorénavant, elle était l’élève d’une lieutenante, et qu’elle devait se montrer au niveau. Elle s’approcha de sa mentor en cachant son angoisse de ne pas être digne d’elle. En voyant le bon côté des choses, si elle partait à l’entrainement, elle pourrait demander à s’entraîner à la chasse et aider un peu plus les deux clans !

« Eh bien, déjà levée ? Viens, j'ai prévue des choses pour toi. »

Excitée, elle trépigna d’impatience. Elle suivit sa mentor docilement, sans la dépasser ni lui parler. De toute façon, elle n’aurait pas pu même si elle avait voulu. Autour d’elle, les paysages qu’y l’avaient accueillie quand elle était petite et déboussolée n’existaient plus. Ou en tout cas, pas comme elle l’entendait. La terre noirci laissait échapper une odeur âcre et les arbres décharnés avaient perdu leur belles couleurs, même les oiseaux ne chantaient plus. Elle poursuivit sa découverte macabre. Elle n’avait pas quitté le camp depuis l’incendie et n’avait pas voulu voir les dégâts pendant la catastrophe, elle était terrorisée par les flammes à ce moment-là. Elles arrivèrent sur la plage qui n’avait plus autant de charme sans ses arbres et ses buissons la dissimulant… Elle étouffa un « c’est trop moche comme ça… » Qui se transformant en un grondement soupiré. La rouquine se tourna vers elle et lui dit d’une voix forte et claire :

« Nous allons faire un petit échauffement ici. Je voudrais perfectionner ta rapidité. Tu vas traverser la plage en courant le plus vite possible. »

La petite regarda d’abord la chasseuse s’élancer. Pendant ce temps, elle s’appuya dans le sable en faisant quelques pas. Moyennement facile tout ça. Mais elle se motiva. C’était pas le moment de fléchir ! Elle ferait tout ce que Flamme Sauvage voudrait, elle ne devait pas la décevoir, pas décevoir les deux clans, ils avaient besoins du plus de combattant et de chasseurs possible ! Quand la reine lui fit signe, elle s’élança. Elle s’embourbait les pattes dans le sable mais continuait de courir aussi vite que possible. Pourquoi avait-il fallut qu’elle ait les pattes courtes ? Elle faisait de petits bons de temps en temps pour éviter de trébucher. Si elle avait pu courir sur la partie mouillée, elle serait allée plus vite, mais elle était au maximum sur ce sol… Elle finit par arriver devant la chatte. Elle réussit à reprendre son souffle et à redresser sa tête bicolore vers la lieutenante.

« Si tu trouves ça pas suffisant, je recommence ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans-anc.lebonforum.fr
avatar
Flamme Sauvage« Lieutenante du clan du Sable »
Messages : 2672
Date d'inscription : 30/06/2012
Âge : 20

Feuille de Guerrier
Expérience :
909/2500  (909/2500)

MessageSujet: Re: D'une pierre deux coups [PV Nuage de Bulle]   Jeu 9 Mai - 17:18

La novice s'élança. Le sable la gênait énormément, ses pattes s'enfonçant dans les grains. J'étais consciente que le résultat aurait été bien meilleur sur la terre ferme ou sur une surface plus dure. Mais ce n'était pas le but. Si elle arrivait à bien courir sur un terrain si désavantageux, elle serait une vraie flèche sur un terrain favorable. Et je sais que la vitesse est ce qui lui manque, d'où cette échauffement. Le vrai problème, c'était ses pattes courtes. Elle ne pouvait pas profiter d'une grande détente. Finalement, elle arriva devant moi.

- Si tu trouves ça pas suffisant, je recommence !

Je lui souris. Elle était consciente de ses faiblesses, et c'était un bon point pour progresser, indispensable même selon mon point de vue.

- Puisque tu ne peux pas profiter d'une bonne détente, il te faut plus de force dans les jambes. Tu devrais essayer de faire de plus grands pas et de ne pas trop peser sur le sable. Si tu es obligée de faire des sauts pour avancer, fais le, ce n'est pas un problème pour l'instant, je pense que ça t'aidera à progresser. Réessaie, mais cette fois, je cours à côté de toi.

D'un signe de tête, je lui fis signe de courir. Evidemment, j'étais obligée de ne pas courir très vite pour rester à son rythme. Elle peinait encore, mais elle commençait à s'habituait à la surface difficile. Même pour moi, ce n'était pas une partie de plaisir. Je me rappelais quand j'étais apprentie. Je n'étais pas très appréciée et mon mentor ne se foulait pas trop pour mon entraînement. Alors, j'observais en cachette celui des autres, et je m'exerçai seule sur la plage. J'aimais courir, et j'avais décidé de ne pas laisser le sable m'enlever ce plaisir. Nous étions revenues au point de départ. Nuage de Bulle était essoufflée, ce qui était une bonne chose.

- C'était un peu mieux. C'est en s'exerçant qu'on s'améliore. Maintenant, fais un aller-retour, que je vois un peu ton endurance.



Délire:
 

Cadeaux:
 

Ca, c'est moi et anaki. Devinez qui est qui 8D:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nuage de Bulle« Apprentie du clan du Sable »
Messages : 593
Date d'inscription : 17/07/2012
Âge : 20

Feuille de Guerrier
Expérience :
400/2500  (400/2500)

MessageSujet: Re: D'une pierre deux coups [PV Nuage de Bulle]   Ven 30 Aoû - 15:07

Nuage de Bulle avait les deux oreilles en avant et le regard pétillant, aujourd’hui elle était décidée à faire honneur à Flamme Sauvage. Elle était essoufflée, mais pas du tout fatiguée, et ses jambes lui criaient même de recommencer à courir. Elle voyait bien dans les yeux de sa mentor qu’elle en attendait encore plus de la part de sa part. Même derrière ce sourire, la bicolore devina qu’elle allait lui en redemander. Elle rebanda ses muscles et quand sa mentor prit la parole, elle écouta ses instructions avec attention, tout en étant impatiente de montrer qu’elle pouvait faire mieux. Ses courtes pattes avaient beau être une entrave à sa vitesse, elle essayerai d’atténuer ce point faible par un autre. Quand sa mentor eu finit de parler, son apprentie se rangea côte à elle. Presque aussitôt, elle jeta un coup d’œil à la lieutenante qui lui fit signe de s’élancer, ni une ni deux, elle sauta pour se donner de l’élan, et fonça vers la ligne d’arrivée –même si y avait pas de ligne-. Cours, cours, rallongement de foulée, cours, sautille, cours, cours, accélère, sautille, cours, cours, cours. Même si elle s’était rendue compte que la femelle à côté d’elle se freinait, elle avait eut l’impression d’aller un peu plus vite, même si elle n’était pas encore habituée à faire de si grands pas… Ses épaules avaient peut-être un peu de mal, mais si elle s’entraînait, ça devrait aller.

La novice se tourna vers sa mentor, encore un peu haletante, avant de lui offrir un grand sourire. Elle ne savait pas si elle devait être fière de cette course, mais courir avec la reine lui avait fait du bien, et elle espérait lui avoir montré ce qu’elle voulait. Elle entendait souvent dans le gîte des élèves ses condisciples se venter que leurs mentor leurs apprenaient pleins de trucs, étaient géniaux, mais ils ne disaient pas souvent qu’ils étaient amicaux, et Flamme Sauvage l’était. Alors rien que pour lui prouver qu’elle était digne d’elle, elle était prête à tout faire, sans rechigner. Elle écouta bien les instructions de son professeur, avant que celle-ci lui demande de faire un aller-retour complet, seule, et le plus rapidement possible. Elle prit une grande inspiration pour calmer son cœur qui frappait son poitrail comme un pic-vert tape un arbre. Elle arrivait déjà à ne plus être essoufflée, s’était déjà ça. La jeune chatte se tourna vers son objectif, malaxant le sable avec ses griffes. Elle pouvait encore prendre appuis avec celles-ci pour prendre de l’élan à l’aller, et sprinter au retour. Elle se mit en position, couchée sur le ventre, les muscles bandés, prête au départ. Elle jeta un rapide coup d’œil à la lieutenante qui lui donna le la.

Elle bondit en avant et agrippa le sable une foulée sur deux pour se propulser, même si elle s’emmêlait encore les papattes avec cette technique. Le sable qui fouette, c’pas hyper agréable… Arrivée au bout, elle prit deux grandes inspirations en retournant, et profita du sillon créé durant ses courses antérieures pour courir le plus vite possible en sautant le moins possible. Est-ce que ça avait marché ? Aucune idée, c’était Flamme Sauvage qui le lui dirait. Elle était encore plus essoufflée et elle s’assit bien en face de son gourou pour reprendre tranquillement son souffle. Elle fit rouler un peu ses muscles pour voir si elle ses articulations encaissaient bien pour le moment. RAS. Elle espérait que ça resterait ainsi un petit moment, les courbatures c’pas vraiment le truc le plus agréable. Après avoir retrouvé une respiration descente et une fois son cœur calmé, elle leva la tête vers sa mentor, moitié soucieuse, moitié enjouée. Elle espérait vraiment avoir fait des petits progrès, même si elle savait qu’elle n’arriverait pas à tout corriger en une fois, encore moins atteindre le niveau qu’elle visait.
« Est-ce que ça allait mieux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans-anc.lebonforum.fr
avatar
Flamme Sauvage« Lieutenante du clan du Sable »
Messages : 2672
Date d'inscription : 30/06/2012
Âge : 20

Feuille de Guerrier
Expérience :
909/2500  (909/2500)

MessageSujet: Re: D'une pierre deux coups [PV Nuage de Bulle]   Dim 1 Sep - 18:48


La novice se mit en position, et à mon signal, elle s'élança dans le sable. J'examinai minutieusement ses mouvements de mon regard perçant. Toutes les deux foulées, elle agrippai le sable pour pouvoir se propulser plus facilement. C'était une bonne technique, mais elle ne devait pas être très agréable. L'important, c'était que ce soit efficace après tout. Si plus tard, elle arrivait à mieux se débrouiller, elle pourrait en être fière, très fière même. Je remarquai que la petite apprentie avait fini son aller. Elle avait été assez rapide, et c'était assez satisfaisant pour un premier entraînement du genre. Maintenant, c'était son endurance que je voulais observer. Nuage de Bulle s'arrêta et prit deux grandes inspirations. J'aurais mieux aimé qu'elle fasse un demi-tour rapide et qu'elle ne s'arrête pas, mais bon, je préciserai la prochaine fois. L'apprentie avait choisi l'option de se servir des sillon qu'elle avait laissé sur le sable pour pouvoir gagner de la vitesse sans s'épuiser plus que nécessaire. C'était astucieux, mais ça ne me donnait pas vraiment d'indication sur son endurance. Mais cette technique ne devait pas trop la soulager, car elle était pas mal essoufflée en arrivant à mes côtés. J'étais satisfaite de mon élève, elle n'était peut-être pas la plus rapide, ni la plus forte, mais elle était astucieuse, et trouvait souvent des idées pour parer à ces difficultés. Cette petite avait du talent. Elle avait le don de ne pas abandonner son but, et c'était une arme redoutable. J'avais toujours été très rapide, donc je trouvais ça magnifique de s'améliorer juste à la force de sa volonté. Vraiment, j'étais fière de mon apprentie, et ça se lisait sur mon museau.

- Est-ce que ça allait mieux ?

Avec un sourire, je passai ma queue sur les épaules de Nuage de Bulle. Mon échauffement s'était bien passé, et je pouvais à présent passer à la partie principale de mon entraînement. C'était ce qu'il y avait de plus important, surtout dans les temps qui courait. C'était également son point faible, et il fallait vraiment qu'elle s'améliore. Le clan avait besoin de chasseur, et les mentors devraient privilégiés cet apprentissage aux autres.

- C'était super pour ton premier exercice ! On peut maintenant passer aux choses sérieuses.

D'un mouvement de la queue, je lui intimai l'ordre de me suivre. On parcourut la plage jusqu'à arrivé à ça limite. Je m'arrêtai juste devant l'Arbre Mort. Une petite brise passa dans ma fourrure enflammée, et je levai la truffe. Avec un pincement au coeur, je remarquai que l'odeur du clan du Ciel était beaucoup moins présente qu'en temps normal. Je distinguai l'effluve qui m'intéressait. Il y avait des proies cachés dans le coin. J'allai voir si elle se souvenait de ce que je lui avais dit pendant son premier entraînement.

- Je vais t'entraîner à la chasse, nous avons besoin en urgence de félins capable de nourrir le clan. Essaie d'attraper une proie, je corrigerai tes erreurs après.



Délire:
 

Cadeaux:
 

Ca, c'est moi et anaki. Devinez qui est qui 8D:
 



Dernière édition par Flamme Sauvage le Dim 16 Fév - 16:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nuage de Bulle« Apprentie du clan du Sable »
Messages : 593
Date d'inscription : 17/07/2012
Âge : 20

Feuille de Guerrier
Expérience :
400/2500  (400/2500)

MessageSujet: Re: D'une pierre deux coups [PV Nuage de Bulle]   Sam 1 Fév - 15:28


La fierté se lisait sur le niveau de la lieutenante et cela lui fit très plaisir. Elle avait fait de son mieux et cela semblait lui avoir convenu. Tous ces efforts valaient la peine d'être fait s'ils étaient ainsi récompensés. Et un sourire de sa mentor voulait, à ses yeux, la plus grande des victoires. L'apprentie sentit la queue de son mentor effleurer ses épaules puis la ligne de son dos et elle sourit à son tour. Flamme Sauvage resta silencieuse encore quelques secondes avant de parler. Pendant ce court laps de temps, sa respiration était redevenue tout à fait normale, comme si elle n'avait pas couru... enfin presque pas couru faut pas exagérer non plus.

« C'était super pour ton premier exercice ! On peut maintenant passer aux choses sérieuses. »

D'un bref mouvement de la queue elle invita sa novice à la suivre. C'est ce qu'elle fit, se dépêchant pour ne pas se faire distancer. Beaucoup plus petite, elle devait faire deux foulées là où la chatte rousse n'en faisait qu'une. Fatiguant me direz-vous, surtout lorsqu'on doit traverser toute la plage avec un vent qui vous décoiffe les moustaches et qui fait voler du sable partout. Pour un guerrier ennemi ça devrait être horrible comme condition. Pour eux c'était seulement leur quotidien. Elles s'arrêtèrent devant l'arbre mort, à la limite de la théorique frontière. Théorique oui parce que le marquage était quasiment inexistant. C'était triste de voir que le Code du Guerrier était rompu à ce point... Enfin faire tous les jours l'aller-retour depuis le territoire du Clan des Rocs c'était fatiguant, on pouvait les comprendre les pauvres. N'empêche, leur territoire devait leur manquer... Quelle torture ça devait être de vivre ainsi chez les autres, chez nos ennemis.

« Je vais t'entraîner à la chasse, nous avons besoin en urgence de félins capable de nourrir le clan. Essaie d'attraper une proie, je corrigerai tes erreurs après. »

Nuage de Bulle ferma les yeux quelques secondes, se concentrant pour raviver les souvenirs de son premier entrainement. Elle essaya de se rappeler au mieux des conseils qu'elle avait reçu, des fautes à ne pas faire... C'était assez difficile mais elle fit de son mieux. Quand elle se sentit prête elle huma l'air, ouvrant légèrement la gueule, dévoilant ses crocs d'apprenti. Une forte odeur de bois, celle iodée de la mer, omniprésente et, presque indiscernable sous ces fragrances, celle du gibier. Proche. Se tapissant sur elle-même, la novice contourna l'arbre, essayant de faire le moins de bruit possible. Elle rentra le ventre pour qu'il n'effleure pas le sol se dandinant du mieux qu'elle pouvait pour ne pas faire fuir le précieux gibier. Elle l'entendit gratter le sol. Une souris, très bien. Elle voyait son pelage couleur terre dans un recoin du sable. Brusquement, elle se rappela de  baisser sa queue qui était restée bien droite, ce qu'elle fit rapidement, créant une ombre sur le sol. La souris redressa la tête, regardant autour d'elle avec attention, une lueur de panique dans les yeux. C'était le moment où jamais. Sinon elle allait s'enfuir. Cessant de se faire discrète, la novice fit plusieurs pas en rapides, avant de sauter lestement, et d'atterrir les griffes plantées dans la chair chaude. Si elle avait commencé à se sauver, elle n'avait pas eu le temps d'aller bien loin. Même si elle avait négligé certains détails, le gibier était attrapé, c'était le plus important non ? Elle se redressa, ébrouant son pelage couvert de sable et d'écorce avant de revenir devant son mentor qui, de toute évidence avait tout suivi d'un oeil critique. Elle espérait de tout son coeur qu'elle avait progressé. Elle avait fait de son mieux, et même si elle avait utilisé la précipitation pour attraper la souris, elle était désormais morte, pendant entre ses dents. Elle la déposa au sol, juste devant ses pattes avant et s'assit, enroulant sa queue autour de celles-ci. L'heure du jugement était venue.

[HRP] Vraiment désolée pour le retard... [HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans-anc.lebonforum.fr
avatar
Flamme Sauvage« Lieutenante du clan du Sable »
Messages : 2672
Date d'inscription : 30/06/2012
Âge : 20

Feuille de Guerrier
Expérience :
909/2500  (909/2500)

MessageSujet: Re: D'une pierre deux coups [PV Nuage de Bulle]   Dim 16 Fév - 16:43


Une fois mon ordre lancée, j'observai d'un œil attentif ma novice. Une aura de détermination l'entourait. Parfaitement ce que j'attendais. Nuage de Bulle ne m'apparaissait pas comme un félin qui se laisse abattre, mais plutôt comme une boule de volonté qui essaiera jusqu'à ce que le résultat lui plaisent. J'étais pareil. On m'avait souvent dit que je passerais à côté de beaucoup de chose, mais je pensais plutôt que c'était le seul moyen de progresser énormément : ne jamais se satisfaire de ce que l'on fait. En vouloir toujours plus, c'était ça qu'il fallait avoir à l'esprit. Mais je devais bien admettre qu'il fallait aussi savoir exactement ce qu'on voulait, pour ainsi ne pas tomber dans l'exprès ou progresser dans la mauvaise direction. Mais j'avais suffisamment confiance en mon apprentie pour ne pas m'inquiéter à ce sujet.
Nuage de Bulle leva la truffe, analysant toutes les fragrances lui arrivant dans les narines. Cette partie là était bien rentrée, et bien exécutée. Elle se tapit sur le sable, concentrée pour ne faire aucun bruit. Son pas de velours m'apparaissait pourtant comme assez maladroit. Elle était parfaitement silencieuse, mais surtout grâce au sable. Avec ce dernier, on pouvait devenir bien plus rapide sur un autre terrain, mais également bien plus bruyant. Je savais ainsi quoi travailler pour la prochaine fois. La souris ne l'avait pas encore remarquée, et je tenais ça du miracle. En effet, ma novice avait omis de baisser sa queue. Elle aurait agiter un drapeau, ça aurait été presque pareil. Et évidemment, une fois qu'elle s'en fut rendu compte, elle l'abaissa rapidement. L'ombre projetée alerta le gibier, et je crus que l'exercice était à recommencer. Mais c'était sans compter sur les talents de mon apprentie. D'un mouvement rapide, elle sauta sur la souris et la tua net. La chance du débutant ? L'instinct de détresse ? Nuage de Bulle n'était pas spécialement rapide, à moins qu'elle se soit déjà habitué au terrain sableux... Elle se tourna dans ma direction pour avoir le verdict à son "épreuve". Je réfléchis quelques instants, avant de lui dire franchement :

- Tu dois te douter de ce que je vais dire... Ta prise tient beaucoup du coup de chance. Je pense que si tu n'avait pas oublié de cacher ta queue, tu aurais bien mieux réussi. Mais ce sont des choses qui viennent naturellement au fur et à mesure. Ton plus gros problème, ce sont tes déplacements. Un blaireau est plus discret. Au prochain entraînement, on travaillera ça sur le terrain de la forêt. Tu verras qu'entre le sable et les feuilles, il y a une énorme différence.

Ma tirade enfin finie, je lui décocha un grand sourire. Elle avait peut-être fait des erreurs, mais c'était bien normal pour un deuxième entraînement. Une odeur d'oiseau me chatouilla le museau, et avec un léger mouvement de tête, je lui demandai de retenter sa chance.



Délire:
 

Cadeaux:
 

Ca, c'est moi et anaki. Devinez qui est qui 8D:
 



Dernière édition par Flamme Sauvage le Lun 11 Aoû - 13:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nuage de Bulle« Apprentie du clan du Sable »
Messages : 593
Date d'inscription : 17/07/2012
Âge : 20

Feuille de Guerrier
Expérience :
400/2500  (400/2500)

MessageSujet: Re: D'une pierre deux coups [PV Nuage de Bulle]   Ven 30 Mai - 3:55


Un... Un blaireau... Plus classe tu meurs. Elle ne pensait pourtant pas faire tant de bruit, enfin, elle avait aussi oublié que sa queue n'était pas invisible donc bon, no coment. Et le naturel, il à l'air de pas trop l'aimer, parce que même des chatons ont de meilleurs réflexes qu'elle, genre eux ils savent ne pas faire du bruit en marchant ventre à terre, elle elle se prend les feuilles qui craquent. Elle baissa une fois de plus la tête vers le sol, s'était possible d'être plus empotée ? Sûrement, mais ça devais être dur.

En plus, sa mentor prévoyais un nouvel entraînement pour chacune de ses lacunes, autant dire qu'elle ne deviendrait pas guerrière avant un bail. Elle ne vit pas le sourire d'encouragement de sa mentor, trop occupée à se dire qu'elle ne servait à rien, parce que c'est drôle de se dénigrer. Néanmoins elle savait qu'elle valait un peu plus que ça, qu'elle avait juste fait des erreurs bêtes qu'elle pourrait corriger en réfléchissant -pour une fois- elle se devait de lui montrer qu'elle pouvais faire mieux. Elle releva le front, et eu même moment, sa mentor lui faisait signe de repartir. Bingo, elles étaient sur la même longueur d'ondes au moins.

La novice se redressa, à l’affût. Les deux oreilles tendu vers l'avant, la gueule ouverte, et les yeux regardant loin devant. Le vent était dans son dos, ce n'était pas bon, à moins qu'elle tombe sur un rongeur sans odorat, mais vaut mieux ne pas tenter le diable. Elle se retourna, doucement, en limitant au maximum le bruit que ses membres de blaireau pouvaient faire. Tout de suite, les odeurs étaient plus claires. Un moineau à 11h. Elle fixa ses yeux dessus, et se mit enfin en position adéquat, en tenant compte de son ventre par terre, de sa queue bien baissée, et de bien faire des mouvement doux.

Pas d'affolement, rester calme, sereine, attendre le bon moment. Le piaf était en train de fouiller la terre, c'était le bon moment, il était concentrer sur son estomac le machin. Elle se ramassa et banda ses muscles pour avoir la bonne impulsion et pouvoir bien sauter. 3... 2... 1... Nickel ! Même pas besoin de l'achever, il était mort sur le coup ! Elle regarda quelques secondes, essayant de se remémorer les erreurs qu'elle avait faite. Il devait sûrement y en avoir, mais moins. Ne pas être trop confiante. Elle prit la boule de plumes et la déposa au pieds de la lieutenante du clan.

N'osant d'abord pas affronter son regard, elle avait cloué son regard sur la bestiole. Quitte à faire, elle allait faire la prière à leurs ancêtres, c'était plus respectueux qu'une simple pensée, et elle aurait une excuse pour pas avoir regardé le rouquine. Elle répéta la prière deux fois dans sa tête, pour être sure de ne pas avoir oublié un bout. Ça devait suffire, elle était convaincue que le clan des Étoiles pouvait lire dans l'esprit des matous. Elle finit pas regarder sa mentor et risqua une phrase :

« Est... Est-ce que c'était mieux ? Je sais que je suis une piètre chasseuse, mais cette prise était pas trop mal, non ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans-anc.lebonforum.fr
avatar
Flamme Sauvage« Lieutenante du clan du Sable »
Messages : 2672
Date d'inscription : 30/06/2012
Âge : 20

Feuille de Guerrier
Expérience :
909/2500  (909/2500)

MessageSujet: Re: D'une pierre deux coups [PV Nuage de Bulle]   Lun 9 Juin - 18:00

J'observai d'un œil attentif les mouvements de ma novice. Elle commença par corriger sa posture, se plaçant ainsi face au vent. Bien, la concentration est un facteur important de réussite. Ses mouvements gagneraient à être plus discrets, mais à présent qu'elle en avait pris conscience, elle devenait de plus en plus habiles. Sa proie repérée, elle se mit en position, le regard braqué sur le moineau qui ne l'avait pas du tout remarqué. Aucun son n'émanait d'elle, même sa respiration était presque imperceptible. L'instinct du félin qui chasse s'installait. Quelques instants plus tard, elle banda ses muscles, et bondit sur l'oiseau. La seconde suivante, il gisait mort sous la patte de Nuage de Bulle. Celle-ci le prit entre ses dents et me l'aborda.
Malgré sa revanche, elle garda un long moment les yeux baissés. Je commençais à la connaître. Elle était quelqu'un de rigoureuse, qui aime les choses bien faites. Je me doutai qu'elle était en train d'adresser une prière silencieuse à nos ancêtres. Mais ce n'était pas tout. Mon apprentie avait un gros défaut. Pas quelque chose comme des mouvements un peu gauche ou un manque de rapidité. Elle manquait cruellement de confiance en elle-même. Et ce n'était pas facile à corriger. Mais c'était mon devoir de mentor, et d'amie, de l'aider à surmonter cela. Tous les apprentis étaient comme cela au début. Les plus féroces guerriers sont tous nés chatons, et personne n'aurait idée de les blâmer de cela.

- Est... Est-ce que c'était mieux ? Je sais que je suis une piètre chasseuse, mais cette prise était pas trop mal, non ?

Une réponse comme celle-là, c'était exactement ce que j'attendais de sa part. Certains trouveraient cela désolant, d'autres penseraient qu'elle le faisait exprès pour énerver... Moi je trouvais cela attendrissant. La confiance viendra, je n'en doutais pas une seule seconde. D'autant plus que cela cachait une détermination à toute épreuve. Elle voulait progresser, je le sentais. Un léger gloussement m'échappa, et, m'approchant d'elle avec un sourire, je posai ma patte sur sa poitrine.

- C'était super ! Aie confiance en toi, tu le mérites. Allez, je suis fière de toi.

Sur ces mots, je commençai à me diriger vers le camp. Je ne pouvais dire combien de temps nous avions passé à l'entraînement, et après tout, cela importait peu. Son apprentie progressait, et elle en voulait. Ca pouvait apparaître comme quelque chose d'assez anodin, mais pour un mentor, c'était au contraire quelque chose d'énorme. D'un signe de queue et sans me retourner, je fis signe à Nuage de Bulle que l'entraînement était terminé, et qu'on rentrait au camp.


HRP:
 



Délire:
 

Cadeaux:
 

Ca, c'est moi et anaki. Devinez qui est qui 8D:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: D'une pierre deux coups [PV Nuage de Bulle]   

Revenir en haut Aller en bas
 

D'une pierre deux coups [PV Nuage de Bulle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Amalia Petridis - D'une pierre deux coups
» [en attente]nuage de bulle||27février
» Présentation de Nuage de Pierre.
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Pierre de Lune |Deuil des Esprits - Museau Balafré - Nuage d'Hiver|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wars Melodies :: Clan du Sable-